Main Container

logo

Le premier ministre annonce les dates de l’assermentation du Conseil des ministres et de la rentrée parlementaire

Main Content

En septembre, les Canadiens ont choisi d’avancer ensemble. Ils ont choisi de prendre des mesures énergiques pour vaincre la pandémie de COVID-19, créer des emplois et faire croître la classe moyenne, redonner aux gens les moyens de devenir propriétaires et lutter contre les changements climatiques. Le gouvernement du Canada est déterminé à donner suite à ces priorités alors que nous rebâtissons un pays meilleur.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que la cérémonie d’assermentation du Conseil des ministres se déroulera le 26 octobre 2021 et que la rentrée parlementaire aura lieu le 22 novembre 2021.

La parité hommes-femmes sera maintenue au sein du nouveau Conseil des ministres, lequel continuera de répondre aux besoins des Canadiens et de trouver des solutions concrètes aux défis réels d’aujourd’hui et de demain. Comme annoncé le mois dernier, Chrystia Freeland continuera d’assumer les fonctions de vice-première ministre et ministre des Finances. Pour ouvrir la nouvelle session parlementaire, le gouvernement du Canada présentera également un nouveau discours du Trône, dans lequel il exposera son plan progressiste pour en finir avec la COVID-19 et bâtir un avenir meilleur pour tous.

Même si plus de 82 % des Canadiens admissibles sont maintenant entièrement vaccinés, notre lutte contre la COVID‑19 n’est pas terminée. C’est pourquoi le gouvernement a présenté cinq engagements relatifs à la vaccination pour les 100 premiers jours suivant l’assermentation du nouveau Conseil des ministres.

Ce mois-ci, dans le cadre de ces engagements, le premier ministre a fourni des détails sur le plan du gouvernement visant à assurer que toute personne de 12 ans ou plus voyageant au Canada à bord d’un avion ou d’un train est entièrement vaccinée. Il a également présenté un plan visant à faire en sorte que tous les employés fédéraux et tous les employés des milieux de travail sous réglementation fédérale soient vaccinés. Le gouvernement respectera également ses engagements de mettre en place une preuve normalisée de vaccination pour les Canadiens qui voyagent à l’étranger, tout en appuyant les programmes de preuve de vaccination mis en œuvre par les provinces et les territoires, et de présenter un projet de loi selon lequel toute personne qui menace ou harcèle les travailleurs de la santé commet une infraction criminelle.

De plus, le premier ministre et le nouveau Conseil des ministres poursuivront le travail en cours pour bâtir un Canada meilleur et plus juste, notamment en collaborant avec les provinces et les territoires qui n’ont pas encore signé d’ententes sur les services de garde à 10 $ par jour, afin que nous puissions rendre la vie plus abordable pour les parents et créer davantage de places en garderie pour nos enfants.

Parmi nos premières priorités, nous allons déposer à nouveau un projet de loi visant à interdire les thérapies de conversion néfastes, faire avancer les travaux visant à instaurer un congé de maladie payé de 10 jours pour les travailleurs sous réglementation fédérale, et regrouper les efforts déployés par les provinces et les territoires pour améliorer les congés de maladie offerts aux Canadiens partout au pays. Le nouveau Conseil des ministres s’emploiera également à redonner aux Canadiens les moyens de devenir propriétaires, à accélérer les efforts de lutte contre les changements climatiques en vue de bâtir un pays plus propre et de créer des emplois pour la classe moyenne, et à poursuivre notre collaboration avec nos partenaires et les communautés autochtones afin d’avancer sur la voie commune de la réconciliation.

En parallèle de cette annonce de la rentrée parlementaire, le premier ministre a communiqué avec les chefs de l’opposition afin de discuter avec eux des priorités des Canadiens lors d’appels téléphoniques qui auront lieu au début de la semaine prochaine. Le premier ministre cherchera d’abord à travailler avec tous les partis pour s’assurer que tous les députés de la Chambre des communes sont entièrement vaccinés contre la COVID-19. Les Canadiens s’attendent à ce que leurs représentants élus donnent l’exemple dans la lutte contre ce virus, et le premier ministre soulèvera cette question auprès des autres dirigeants.

Le gouvernement s’engage à trouver un terrain d’entente avec tous les parlementaires et à collaborer avec eux pour continuer de protéger les Canadiens contre le virus et de leur fournir le soutien dont ils ont besoin. L’un des premiers points à l’ordre du jour de la prochaine législature sera les prestations de soutien liées à la COVID-19 sur lesquelles comptent encore un grand nombre de Canadiens et d’entreprises. Le gouvernement travaillera en collaboration avec les autres parlementaires pour s’assurer d’être toujours là pour les Canadiens.

Depuis 2015, le gouvernement du Canada a fait de réels progrès sur les questions qui comptent le plus pour les Canadiens, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Ensemble, nous pouvons relever les défis auxquels nous sommes confrontés et bâtir un avenir et un pays meilleurs pour tous.

Citation

« Que ce soit pour en finir avec la COVID-19 ou pour offrir des services de garde à 10 $ par jour aux familles de tout le pays, les Canadiens ont choisi d’aller de l’avant en septembre. Ensemble, nous continuerons de travailler fort pour vaincre ce virus et faire vacciner les Canadiens, créer des emplois et faire croître la classe moyenne, redonner aux gens les moyens de devenir propriétaires, accélérer les mesures de lutte contre les changements climatiques et faire des progrès importants sur le chemin de la réconciliation. Notre gouvernement continuera d’être là pour les Canadiens durant cette crise, et nous travaillerons à faire avancer le Canada ensemble. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada