Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau convoque le Groupe d’intervention en cas d’incident pour une mise à jour sur la situation entourant le coronavirus

Le premier ministre Justin Trudeau a convoqué aujourd'hui le Groupe d’intervention en cas d’incident pour discuter de la réaction du gouvernement face au nouveau coronavirus. Ils ont notamment discuté de la marche à suivre pour épauler les Canadiens qui ont demandé de l’aide pour quitter Wuhan, en Chine, des mesures sanitaires et des avis aux voyageurs. Le gouvernement reste pleinement engagé sur cette question et fera tout ce qui est nécessaire pour assurer la sécurité des Canadiens, tant au pays qu'à l'étranger. Des ministres et des représentants de tous les échelons du gouvernement canadien sont en étroite communication avec nos partenaires internationaux, notamment l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, les États-Unis et l'Organisation mondiale de la Santé, afin d’échanger de l’information concernant notre réaction à l'épidémie du nouveau coronavirus.

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, la ministre de la Santé, Patty Hajdu, le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, et le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair ont présenté un survol des discussions que le Canada a eues avec ses partenaires internationaux concernant la réponse au coronavirus. Ils ont également présenté au groupe une mise à jour sur les mesures mises en place pour rapatrier les Canadiens se trouvant dans les zones touchées ainsi que pour prévenir et limiter la propagation du virus. Le gouvernement du Canada a nolisé un avion qui se rendra à Wuhan, et il franchit maintenant les dernières étapes pour obtenir les autorisations d’atterrissage nécessaires et faciliter le départ des Canadiens.

Le groupe a discuté des mesures prévues lorsque les Canadiens à bord de l’appareil arriveront de Chine pour atterrir à la Base des Forces armées canadiennes de Trenton, en Ontario. Les passagers seront notamment soumis à des tests de dépistage rigoureux ainsi qu’à une période d’observation à la base pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Les membres du groupe ont souligné le travail qu’accomplissent les services de santé provinciaux, territoriaux et locaux en vue de soutenir ces Canadiens à leur arrivée et de prendre les dispositions nécessaires pour leur fournir des soins plus poussés, s’il y a lieu.

Lors d’une allocution prononcée hier à Toronto où il a célébré le Nouvel An lunaire avec des Canadiens d’origine chinoise, le premier ministre a encore souligné l’importance de voir les Canadiens se soutenir les uns les autres et de lutter contre la peur, la stigmatisation et le racisme.