Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes :

« Le 6 décembre 1989, à l'École Polytechnique de Montréal, 14 jeunes femmes ont été brutalement assassinées simplement parce qu’elles étaient des femmes. Aujourd’hui, lors de la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, nous pleurons la perte de ces jeunes femmes qui avaient la vie devant elles. Nous nous souvenons des victimes de ce geste de violence haineux et nous nous dressons contre la misogynie à l’origine de cette tragédie.

« Alors que nous observons également les 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, c’est le moment d’agir contre la violence et la discrimination auxquelles les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre font face au Canada et à travers le monde.

« Il est plus que temps de mettre fin à cette violence, qui bouleverse la vie des survivantes, des familles et des communautés entières. Les survivantes et les militants nous montrent la voie à suivre pour changer les choses. Ils sont une source d’inspiration pour nous tous. Peu importe notre identité de genre, nous avons la responsabilité commune de faire partie de la solution et de défendre les droits des femmes. Nous avons tous le pouvoir de faire une différence chaque jour, dans notre propre communauté.

« En appuyant le leadership des femmes et en créant plus d’opportunités pour qu’elles puissent prendre les devants, nous passons à l’action. Nous devons écouter les femmes, reconnaître leurs contributions et lutter contre les inégalités qui exposent les plus vulnérables à des risques démesurés. Nous devons trouver le courage de dénoncer la violence et de réclamer des changements.

« Dans le cadre de la Stratégie pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, le gouvernement du Canada agit pour prévenir la violence, appuyer les survivantes et leurs familles, et améliorer les interventions des systèmes juridiques et judiciaires à cet égard. Cette année, nous avons renforcé la stratégie. Nous avons rehaussé notre soutien pour prévenir la violence dans les fréquentations et la cyberintimidation chez les adolescents. Nous apportons également un plus grand soutien aux professionnels de la santé pour qu’ils puissent offrir de meilleurs soins aux survivantes. Plus tôt cette semaine, nous avons annoncé un investissement de plus de 50 millions de dollars pour appuyer des projets visant à aider les survivantes et leurs familles dans des communautés à travers le Canada, soit deux fois le montant alloué dans le cadre du budget de 2017.

« Au nom du gouvernement du Canada, j’invite tous les Canadiens à faire leur part pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe. Nous devons écouter les survivantes, élever nos voix contre la violence et encourager une culture fondée sur le respect. Nous méritons tous de vivre dans un monde où chacun, peu importe son identité de genre, se sent en sécurité, valorisé et libre d’être lui-même. Nous avons tous un rôle à jouer pour y parvenir. »