Main Container

logo

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée des droits de l'homme

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée des droits de l'homme :

« Aujourd’hui en cette Journée des droits de l'homme, nous célébrons les progrès réalisés par la communauté mondiale en vue d’avancer les droits de la personne. Nous réfléchissons également à ce que nous pouvons faire de plus, en tant qu’individus et en tant que pays, pour que chacun puisse vivre dans le respect et la dignité, ici au Canada et à travers le monde.

« En ce jour il y a 70 ans, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme. Cet important document affirme que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits, peu importe leur identité, leurs croyances ou leurs circonstances. Aujourd’hui, nous reconnaissons avec fierté les contributions importantes de John Humphrey, un Canadien qui a contribué à la rédaction de la déclaration originale.

« Le Canada s’engage fermement à protéger et à promouvoir les droits de la personne. Nous ne resterons pas indifférents alors que des centaines de milliers de personnes à travers le monde subissent de graves violations de leurs droits humains. Nous n’hésiterons pas à condamner les violations des droits de la personne, peu importe l’endroit où elles sont commises.

« Au Canada, nous travaillons fort pour bâtir un pays où tous les Canadiens sont libres d’être eux‑mêmes en toute sécurité et peuvent réaliser leurs rêves. Nous continuons de prendre des mesures concrètes pour lutter contre le racisme et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, l’identité de genre et l’expression du genre. Nous continuerons également d’agir concrètement pour faire avancer la réconciliation avec les peuples autochtones et de travailler fort pour mettre fin à la traite de personnes.

« Le mois dernier, nous avons également présenté des excuses concernant le sort du MS Saint Louis et de ses passagers, dont la demande de refuge a été refusée au Canada. De telles mesures ne peuvent pas changer l’histoire ni effacer les torts causés par les actions du passé. Cependant, elles sont essentielles si nous voulons bâtir ensemble un pays plus juste, plus inclusif et plus diversifié.

« En ce 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, j’encourage tous les Canadiens à remercier ceux qui travaillent fort chaque jour, souvent en risquant leur vie, pour promouvoir les droits de la personne et protéger les plus vulnérables à travers le monde.

« C’est à travers nos gestes quotidiens que nous pouvons protéger les droits de la personne. Nous devons respecter les différences, élever nos voix pour défendre les autres et dénoncer ceux qui suscitent la haine ou cherchent à nous diviser. Les droits de la personne sont universels et fondamentaux. Protéger ces droits est notre responsabilité commune. »