Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Déclaration du premier ministre pour saluer la décision des États-Unis d’éliminer les droits de douane sur l’acier et l’aluminium canadiens

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante pour saluer la décision des États-Unis d’éliminer les droits de douane sur l’acier et l’aluminium canadiens :

« La décision prise aujourd'hui par les États-Unis d’éliminer les droits de douane sur l’acier et l’aluminium canadiens est une excellente nouvelle pour les travailleurs canadiens de l’acier et de l’aluminium, leurs familles et de nombreuses communautés à travers le pays.

« Au cours des derniers mois, j’ai rencontré des travailleurs canadiens de l’acier et de l’aluminium, notamment à Regina, Hamilton, Sault Ste. Marie et dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ils sont au cœur de l’industrie de l’acier et de l’aluminium de calibre mondial du Canada, qui crée des milliers de bons emplois pour la classe moyenne et aident des dizaines de milliers de familles à subvenir à leurs besoins.

« Lorsque les États-Unis ont imposé des droits de douane, nous nous sommes portés à la défense de l’économie canadienne, de nos travailleurs de l’acier et de l’aluminium et leurs familles. Nous avons immédiatement mis en place des mesures de représailles de valeur égale – les mesures de représailles qui sont les plus rigoureuses du monde. Nous avons tenu bon et n’avons pas reculé avant d’arriver aux résultats souhaités. À la suite de la décision prise aujourd'hui par les États-Unis, le Canada lèvera ses mesures de représailles.

« Cette décision reflète ce qui est bien connu des amis des deux côtés de la frontière. Le Canada est l’allié le plus fidèle des États-Unis d’Amérique depuis plus d’un siècle. Notre partenariat de longue date et nos économies étroitement liées renforcent notre compétitivité dans le monde et notre sécurité commune.

« Les liens commerciaux et interpersonnels qui nous unissent – des liens qui s’ajoutent à nos valeurs, notre géographie et nos intérêts communs – sont d’une importance primordiale, surtout en raison d’une économie mondiale qui évolue rapidement. Grâce à cette décision, les entreprises canadiennes et américaines peuvent maintenant se concentrer sur ce qu’elles font de mieux : travailler ensemble de manière constructive pour le bien de nos économies, de nos citoyens et de nos communautés.

« Je remercie la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, et toute l’équipe canadienne de négociations qui ont travaillé très fort au cours de la dernière année pour parvenir au résultat souhaité.

« Aux travailleurs et entreprises qui sont au cœur des industries de l’acier et de l’aluminium de calibre mondial du Canada : nous défendrons toujours vos intérêts et ceux de votre famille. Chaque jour, vous contribuez au bien-être et à la prospérité des communautés à travers le pays. Le plus important, c’est que vous puissiez continuer de stimuler la croissance de notre économie et de créer les bons emplois pour la classe moyenne dont nous avons besoin aujourd'hui et à l’avenir. »