Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Déclaration du premier ministre à l’occasion du 75e anniversaire de la signature de la Charte des Nations Unies

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion du 75e anniversaire de la Charte des Nations Unies :

« Il y a 75 ans, le Canada et 49 autres pays signaient la Charte des Nations Unies. C’est lors de ce moment historique que fut créée l’Organisation des Nations Unies (ONU). La mission que celle-ci avait en 1945, soit la promotion de la coopération, du dialogue et de la paix à l’échelle internationale, se poursuit encore aujourd’hui.  

« Tandis que le monde faisait face aux dures leçons de la Seconde Guerre mondiale, des gens représentant plus de 80 % de la population mondiale ainsi que toute la diversité de la famille humaine se réunissaient à San Francisco pour signer la Charte des Nations Unies et créer une organisation qui allait contribuer à bâtir un monde meilleur.

« La Charte des Nations Unies jette les fondements de l’ONU en tant qu’organisation vouée à la paix et à la sécurité, au progrès social, à l’amélioration des conditions de vie et aux droits de la personne. De nos jours, l’ONU regroupe 193 États membres qui se sont engagés envers ces valeurs et objectifs communs. L’ONU est une assemblée internationale ayant une véritable portée universelle et ses membres savent que ces objectifs ne peuvent être atteints que si la communauté internationale unit ses forces. En réunissant une diversité de perspectives, d’idées et d’expériences dans un esprit de coopération et de collaboration, nous pouvons mieux surmonter les grands défis de notre époque.

« Chaque jour, l’ONU défend les droits de la personne en faisant la promotion de la liberté et de l’égalité pour tous, peu importe l’origine, le genre, la langue ou la religion. En tant que Canadiens, nous devons reconnaître que la discrimination systémique et le racisme sont toujours présents dans nos communautés et nos institutions. Nous devons ainsi agir pour éliminer les obstacles et créer une société plus juste et plus équitable pour les communautés racisées et les peuples autochtones au Canada et à travers le monde.

« En réponse à la pandémie de COVID-19, le Canada s’est joint au secrétaire général des Nations Unies et au premier ministre de la Jamaïque, le mois dernier, pour lancer une initiative visant à faire face aux effets de la COVID-19 sur l’économie et les populations. Cette initiative visait aussi à trouver des solutions en vue d’une reprise durable. Dans ces moments d’incertitude, nous devons plus que jamais travailler tous ensemble pour résoudre les problèmes auxquels fait face notre communauté mondiale afin que personne ne soit laissé pour compte.

« Un fier membre fondateur de l’ONU, le Canada continuera de jouer un rôle productif et collaboratif au sein de cette organisation et sur la scène internationale. Cela passe notamment par la présidence de la Commission de consolidation de la paix de l’ONU en 2020 et par un engagement envers les objectifs de développement durable au pays et à l’étranger. Le Canada travaille fort pour bâtir un avenir meilleur. Mais pour y arriver, il nous faut favoriser la sécurité économique et l’égalité des sexes, consolider et maintenir la paix, lutter contre les effets des changements climatiques et renforcer la coopération internationale. Nous croyons qu’il est possible de faire de véritables changements si nous continuons de travailler en collaboration avec nos partenaires internationaux à l’atteinte de ces objectifs, et ce, tous ensemble.

« Aujourd’hui, pensons au rôle indispensable que l’ONU joue pour rassembler la communauté internationale et renouvelons notre engagement à l’égard de nos valeurs de paix, de justice, de dignité humaine, d’inclusion et de coopération pendant que nous poursuivons le chemin qui nous mènera vers un avenir meilleur pour tous. »