Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Déclaration du premier ministre du Canada à l’occasion de la Journée de l’affaire « personne »

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante pour souligner la Journée de l’affaire « personne » :

« Aujourd’hui, nous célébrons la Journée de l'affaire "personne", un moment important dans la lutte pour les droits des femmes et leur participation à la vie politique canadienne. Le 18 octobre 1929, la plus haute cour d'appel du Canada a reconnu les femmes comme des « personnes » et leur a accordé le droit d'être nommées au Sénat.

« Les Célèbres cinq – Emily Murphy, Nellie McClung, Irene Parlby, Louise McKinney et Henrietta Muir Edwards – ont remporté une bataille acharnée de deux ans dans le cadre de l’affaire "personne" qui fait jurisprudence. Il est essentiel de reconnaître que, même si l'affaire "personne" a joué un rôle important dans l'histoire des femmes au Canada, de nombreuses femmes ont continué d’être victimes de discrimination dans leur participation à la vie politique au Canada, notamment les femmes autochtones, les femmes racisées et les femmes en situation de handicap.

« Le thème de la Journée de l'affaire "personne" de cette année – Grâce à vous – rend hommage aux efforts et aux réalisations des féministes qui ont contribué à faire progresser l'égalité des sexes dans notre pays. Alors que nous luttons contre la pandémie mondiale de COVID-19, nous remercions les nombreuses femmes, dans toute leur diversité, qui ont courageusement servi notre pays et qui continuent de travailler en première ligne dans nos communautés partout au Canada. Ces femmes sont des travailleuses essentielles dans des domaines comme les soins de santé, l'éducation, la restauration et la prestation de soins, et beaucoup d'entre elles assument une charge plus lourde de la prestation de soins non rémunérée à la maison. Nous devons également nous rappeler que les femmes, en particulier les femmes à faible revenu et les femmes en situation de vulnérabilité, ont été affectées de manière disproportionnée par la pandémie. Alors que nous travaillons à relancer l’économie en toute sécurité et à bâtir un Canada plus juste et plus inclusif, la réponse féministe et intersectionnelle du gouvernement à la pandémie et à la reprise permettra de protéger les gains sociaux, économiques et politiques pour lesquels les femmes et leurs alliés se sont battus avec acharnement pendant des décennies.

« Le thème de cette année nous rappelle également que l'égalité des sexes profite à tous. En tant que Canadiens, nous reconnaissons le rôle que nous jouons dans le cadre des efforts mondiaux visant à permettre à toutes les personnes, peu importe leurs genres, leurs identités de genre ou leurs expressions de genre, de participer librement et pleinement à notre société. Le gouvernement du Canada continue donc de jouer un rôle de premier plan dans la promotion des droits de la personne et de l'égalité des sexes afin d'autonomiser les femmes et les filles, tant au pays qu'à l'étranger, grâce à notre politique étrangère féministe.

« En cette Journée de l'affaire "personne", nous rendons hommage aux nombreuses femmes qui se sont battues, et à celles qui continuent de se battre, pour faire de l'égalité des sexes une réalité au Canada. Alors que nous célébrons le Mois de l'histoire des femmes, j'invite les Canadiens à se renseigner davantage sur les innombrables militants qui ont aidé le Canada à devenir une démocratie plus équitable, plus juste et plus inclusive. Quelle que soit notre identité de genre ou notre expression de genre, nous avons tous la responsabilité de poursuivre leurs efforts, de faire progresser l'égalité des sexes et de lutter contre toutes les formes de discrimination au Canada et dans le monde. »