Main Container

logo

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale :

« Aujourd’hui, en cette Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, nous nous mobilisons pour rejeter toutes les formes de racisme, de discrimination et de haine. Les efforts que nous déployons nous ont permis de faire progresser la lutte contre le racisme systémique et l’injustice au Canada et dans le monde. Cependant, beaucoup trop de gens font encore l’objet de discrimination et de haine en raison de la couleur de leur peau, de leurs origines ou de leurs croyances religieuses. Ainsi, nous réaffirmons aujourd’hui notre engagement à bâtir un monde où tout le monde a une chance égale de réussir.

« Il reste du travail à faire pour créer une société juste, égalitaire et inclusive. La pandémie de COVID-19 a créé et exacerbé l’exclusion économique et les inégalités pour les peuples autochtones, les Canadiens noirs et les membres d’autres communautés minoritaires racisées et religieuses. C’est pourquoi le gouvernement du Canada a soutenu et soutient encore ces groupes durant la pandémie au moyen du solide Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19.

« Le gouvernement continue de combattre et de dénoncer les inégalités systémiques et la discrimination vécues par les peuples autochtones au Canada. Nous travaillons avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis afin de renouveler nos relations de nation à nation, entre la Couronne et les Inuits et de gouvernement à gouvernement en favorisant la guérison, la vérité, la coopération et une véritable réconciliation. En juin dernier, la Loi sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones a été adoptée au Canada, mettant ainsi en place une feuille de route menant à la pleine reconnaissance, au respect et à la protection des droits fondamentaux des peuples autochtones. De plus, en novembre dernier, nous avons présenté des réformes du droit pénal pour éliminer la surreprésentation des Autochtones et des Canadiens noirs et marginalisés dans le système de justice pénale.

« Conformément à la volonté soutenue du gouvernement du Canada de lutter contre toutes les formes de racisme envers les Noirs, nous avons officiellement reconnu la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024). Nous élaborons actuellement un plan d’action pangouvernemental visant à éliminer le racisme systémique, à atténuer les iniquités dans le système de justice pénale et à améliorer le bien-être des Canadiens noirs sur les plans social, sanitaire et économique. En 2020, nous avons lancé le tout premier Programme pour l’entrepreneuriat des communautés noires. Celui-ci aide les propriétaires d’entreprise et entrepreneurs noirs qui veulent faire croître leurs entreprises. Nous avons également la ferme intention d’élaborer une stratégie judiciaire pour les Canadiens noirs. De plus, le mois dernier, nous avons accordé jusqu’à 50 millions de dollars à des organisations dirigées par des Noirs pour les aider à construire des habitations et à fournir plus de logements locatifs abordables à des ménages noirs au Canada.

« Nous devons continuer de travailler ensemble afin d’éliminer le racisme dans nos milieux de travail et nos systèmes d’éducation, de santé et de services sociaux. Pour y arriver, nous devons faire preuve de leadership, fournir aux communautés les outils qu’il leur faut, accroître la sensibilisation et changer les attitudes. Qu’il s’agisse de racisme envers les personnes autochtones, noires ou asiatiques, d’antisémitisme ou d’islamophobie, nous avons tous un rôle à jouer pour dénoncer le racisme et la discrimination au moment et à l’endroit où ils se manifestent. Dans le cadre de la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme, et avec l’appui du Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme, nous continuerons à lutter contre la discrimination, la haine et les inégalités systémiques au Canada. Nous resterons soucieux de concevoir des mesures législatives, des politiques, des programmes et des services efficaces qui profiteront à tous les Canadiens.

« Au nom du gouvernement du Canada, j’encourage tous les Canadiens à confronter le racisme, la discrimination et la xénophobie sous toutes leurs formes. Ensemble, nous pouvons bâtir un pays plus sûr, plus juste et plus inclusif pour tout le monde. »