Main Container

logo

Allocution du premier ministre sur la Subvention salariale d’urgence du Canada et le soutien supplémentaire aux entreprises autochtones

Main Content

LA VERSION PRONONCÉE FAIT FOI

Bonjour tout le monde.

Avant de commencer ce matin, je voudrais vous parler de ce qui s'est passé hier à la Chambre des communes.

Notre gouvernement a déposé un projet de loi qui prévoit, entre autres, le versement d’un paiement unique maximum de 600 dollars aux Canadiens en situation de handicap qui en ont grandement besoin.

Pour s'assurer que cette mesure de soutien est adoptée, on a séparé les mesures destinées aux personnes en situation de handicap du reste du projet de loi.

Je veux que les personnes en situation de handicap et celles qui s'occupent d'une personne handicapée sachent ce qui suit.

On n’abandonnera pas.

On ne va pas vous laisser pour compte.

Et on va continuer de travailler pour vous apporter le soutien que vous méritez et dont vous avez besoin.

Je suis très heureux d’être chez Régimbal Awards and Promotions ce matin, en compagnie de la ministre Mona Fortier.

J’ai eu la chance de rencontrer certains des employés de l’entreprise, qui m’ont montré le nouveau processus qu’ils utilisent pour imprimer des motifs sur des masques.

Comme Luc me l’a expliqué, ce n’est pas ce que son entreprise familiale fait habituellement.

Confrontée à la COVID-19, l’entreprise a décidé d’agir.

Elle a déjà aidé à fournir des milliers de masques aux gens à Ottawa.

L’entreprise contribue aussi au Fonds d’intervention rapide à la COVID-19 de la Fondation communautaire d’Ottawa et fait don de boutons qui rendent le port d'un masque plus confortable pour les médecins et les infirmières.

D’un bout à l’autre du pays, on a vu des propriétaires de petites entreprises se mobiliser et faire leur part.

Mais on ne peut pas oublier qu’on traverse une période difficile et que bien des gens ont besoin d’un coup de main en ce moment.

C’est pourquoi notre gouvernement travaille jour et nuit pour apporter aux entreprises le soutien dont elles ont besoin.

Que ce soit avec la subvention salariale ou des prêts aux entreprises, notre priorité a toujours été d’aider les employeurs à rester en affaires et à garder leurs employés.

Comme bien d’autres entreprises, cette entreprise familiale a été durement touchée par la pandémie.

Elle a dû réduire son effectif à trois employés et elle s’inquiétait de ne pas pouvoir joindre les deux bouts.

Aujourd’hui, grâce à la subvention salariale, l’entreprise emploie de nouveau 16 personnes.

J’aimerais remercier Régimbal Awards and Promotions d’avoir répondu à l’appel et d’avoir utilisé ce programme non seulement pour rester en affaires, mais aussi pour protéger des emplois.

Des entreprises comme celle-ci, qui ont recours aux mesures de soutien à leur disposition, aideront les Canadiens à traverser cette période difficile.

Parce que, en plus de la subvention salariale, l’entreprise a également eu accès au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes et à l’aide pour le loyer.

Les mesures de soutien offertes ont donné à cette entreprise familiale la confiance nécessaire pour poursuivre ses activités et garder ses employés.

Les petites entreprises sont au cœur de nos communautés et représentent le moteur de notre économie.

Alors qu’on s’apprête à relancer l’économie et à aider les Canadiens à se remettre sur pied, il est essentiel que les petites entreprises disposent du soutien dont elles ont besoin.

Là-dessus, je peux vous annoncer qu’on a franchi une autre étape cette semaine.

Hier, la ministre Ng a annoncé que notre gouvernement travaillera en partenariat avec le secteur privé et le Conseil canadien des affaires dans le cadre du programme de la promesse APRÈS (Aide pour un retour en société).

Cette initiative appelle les entreprises à s’engager à respecter les cinq principales mesures de santé publique – comme la distanciation physique et le lavage des mains – afin de protéger les clients et les employés.

J’encourage tous les propriétaires d’entreprise – qu’ils soient propriétaires d’un restaurant, d’une nouvelle entreprise de technologie ou d’une boutique – à se joindre à ce mouvement dès aujourd’hui sur le site postpromise.com/fr.

Ensemble, on peut protéger les gens.

Et ensemble, on peut donner aux Canadiens la confiance nécessaire pour relancer notre économie.

Grâce à cette initiative et de bien d’autres, on fait des progrès.

Cela dit, on sait qu’il y a encore du travail à faire.

Pour de nombreuses entreprises autochtones, les derniers mois ont été extrêmement difficiles.

On comprend.

Aujourd’hui, on annonce un investissement de 133 millions de dollars pour appuyer les entreprises autochtones, protéger des emplois et aider les communautés à traverser cette période difficile.

De ces fonds, 117 millions de dollars vont servir à aider les petites entreprises et les entreprises communautaires autochtones.

Et notre gouvernement va fournir 16 millions de dollars pour soutenir les entreprises autochtones de l’industrie touristique, un secteur dont dépendent des milliers d’emplois à travers le pays.

Le but, c’est d’aider le plus grand nombre de gens possible.  

Je sais que le ministre Miller aura plus de détails à vous fournir sur ce sujet plus tard aujourd’hui.

Tout plan visant à relancer l’économie doit veiller à soutenir les entreprises et les travailleurs.

Mais il doit également aller plus loin que ça.

Pour aller de l’avant, on doit aussi s’assurer que nos communautés ont les ressources nécessaires pour fournir aux Canadiens les services dont ils ont besoin.

La semaine dernière, j’ai annoncé qu’on allait accélérer l’octroi de fonds aux municipalités.

Aujourd'hui, la ministre McKenna divulgue publiquement les montants du financement mis à la disposition des communautés.

Notre gouvernement a déjà envoyé cet argent aux provinces et aux territoires, pour qu’il soit distribué aux villes et aux municipalités le plus rapidement possible.

Accorder des fonds aux municipalités plus vite que prévu, ce n’est qu’un des volets du plan que notre gouvernement va mettre en œuvre pour relancer l’économie à travers le pays de façon sécuritaire et efficace.

Tout à l’heure, lors de notre réunion des premiers ministres des provinces et des territoires, on va discuter des prochaines étapes.

La semaine passée, notre gouvernement a fait savoir qu’il était prêt à investir 14 milliards de dollars dans un accord pour la relance sécuritaire.

C’est de l’argent qui servirait à payer tout ce dont on va avoir besoin au cours des prochains mois.

Ce soir, on va parler de ce que cette relance sécuritaire va comprendre, que ce soit du financement pour les services de garde, les congés de maladie payés, l’achat d’équipement de protection individuelle ou du soutien aux plus vulnérables.

Ce matin, je veux terminer en soulignant qu’hier, partout au Canada, des gens ont pris congé pour célébrer le Jour du Portugal.

Cette semaine, durant le Mois du patrimoine portugais, on a l’occasion de célébrer les nombreux aspects par lesquels les Canadiens d’origine portugaise font de notre pays un endroit plus fort et meilleur.

Pensons simplement à l’épicerie portugaise Nosso Talho de Toronto, qui distribue de la nourriture aux gens qui sont en difficulté à cause de cette pandémie.

La communauté portugaise reconnaît la valeur de la famille et l'importance du travail acharné et elle a tant donné à nos quartiers et à nos villes.

Je veux remercier les Canadiens d’origine portugaise pour leurs nombreuses contributions et vous souhaiter un joyeux Mois du patrimoine portugais.

À travers le pays, des communautés de toutes les origines continuent de répondre à l’appel.

Je tiens à remercier tous ceux qui le font d’avoir compris que la façon de traverser cette épreuve consiste à la traverser ensemble.

Merci beaucoup.