Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Allocution du premier ministre pour annoncer des fonds supplémentaires pour la recherche et du soutien aux Canadiens

LA VERSION PRONONCÉE FAIT FOI

Bonjour tout le monde.

Avant de commencer, je tiens à souligner l'excellent travail que toute l'équipe canadienne a accompli en prévision du vote d'aujourd'hui au Conseil de sécurité des Nations Unies.

On considère l’obtention d’un siège au Conseil de sécurité comme une occasion unique de collaborer avec nos partenaires au sein des Nations Unies, d’instaurer une paix durable et de faire de véritables progrès sur les enjeux les plus importants.

Les gens du monde entier veulent les mêmes choses :

De l’air pur, une chance réelle de réussir, une économie équitable et une société juste.

Et pour y arriver, on doit travailler ensemble.

Notre gouvernement est prêt à travailler là-dessus, aujourd’hui et tous les jours.

Au début de l’année, personne n’aurait pu prédire comment les mois suivants allaient se dérouler.

Dès le début de la crise, on savait que la COVID-19 représentait un défi sans précédent pour notre pays.

Notre réponse devait donc en tenir compte.

En quelques semaines seulement, notre gouvernement a mis sur pied de nombreuses mesures pour aider les gens à traverser cette période difficile.

On a instauré la Prestation canadienne d’urgence et la Subvention salariale d’urgence du Canada.

On a offert des prêts aux petites entreprises et on a accordé un soutien ciblé aux secteurs qui ont été les plus durement touchés par la crise.

Que vous soyez aux études ou à la retraite, avec ou sans emploi – on voulait être là pour vous.

Et tout au long du processus, on a tenu les Canadiens au courant de ce qu’on faisait.

Ensemble, ces mesures représentent les plus importantes mesures économiques de notre vivant – des mesures qui ont aidé des millions de gens.

Parce que c’est ce que la situation exigeait.

À mesure qu’on commence à reprendre certaines activités, beaucoup de gens se demandent à quoi s’attendre au cours des prochains mois et ce que cette crise veut dire pour notre économie.

On vous entend et on veut s’assurer que vous recevez la meilleure information possible. 

C’est donc pourquoi on annonce aujourd’hui que notre gouvernement va publier un portrait de l’économie et des finances publiques le 8 juillet prochain à la Chambre des communes.

Ça va nous donner une mise à jour sur l’économie, sur la façon dont notre réponse se compare à celle d’autres pays et sur ce à quoi on pourrait s’attendre dans les mois à venir.

Plus tard aujourd’hui, le ministre Morneau informera le Parlement de notre démarche.

Adopter des mesures pour mitiger les conséquences de la crise sur notre économie, ce n’est qu’une partie du défi.

On travaille aussi très fort pour faire en sorte que les hôpitaux et les travailleurs de première ligne possèdent l’équipement et le matériel dont ils ont besoin.

Et là-dessus, j’ai des bonnes nouvelles à vous faire part.

D’abord, notre gouvernement a signé un accord avec l’entreprise Galenvs de Montréal pour fabriquer des billes de silice qui sont essentielles au dépistage.

Et cette semaine, Santé Canada a aussi certifié des respirateurs produits par deux groupes canadiens : CAE et le consortium Ventilators for Canadians.  

Ils vont maintenant pouvoir augmenter leur production pour fabriquer les 20 000 respirateurs commandés.

Il y a deux ans, j’étais de passage chez CAE pour annoncer un investissement dans la formation des travailleurs.

Aujourd’hui, on constate pourquoi c’est si important de soutenir non seulement le talent, mais l’innovation chez nous.  

Chaque jour, des chercheurs d’un bout à l’autre du pays font des découvertes extraordinaires, que l’on parle des progrès rapides des derniers mois pour comprendre la COVID-19 ou des études étalées sur plusieurs années sur les changements climatiques et le traitement des cancers. 

Il est dans l’intérêt de tous qu’ils poursuivent leur travail essentiel.

Alors, aujourd’hui, on annonce près de 500 millions de dollars en financement dans le cadre du programme annuel des subventions à la découverte du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

Ces fonds permettront de soutenir des milliers de chercheurs canadiens et leurs travaux d’avant-garde, qu’il s’agisse d’étudier des virus, de développer de l’intelligence artificielle ou de faire des percées en génie chimique.

Les Canadiens sont dotés d’un sens de l’innovation et de la créativité, et on va toujours les soutenir en ce sens.

Ce matin, j’aimerais parler du soutien qu’on offre à un autre groupe de Canadiens qui font un travail essentiel : nos producteurs de poissons et fruits de mer.

Les femmes et les hommes qui travaillent sur des bateaux de pêche et dans des usines de transformation nourrissent nos familles.

Mais, ces derniers temps, ils vivent une période difficile.  

C’est pourquoi, au cours de la prochaine semaine, nous commencerons à accueillir des demandes grâce à deux autres programmes en appui au secteur.

Aujourd’hui, on annonce la réouverture du Fonds canadien d’initiatives en matière de poissons et de fruits de mer.

Ce programme va aider les producteurs de fruits de mer à accéder à de nouveaux marchés, à servir de nouveaux clients et à garder une présence internationale.    

Les fruits de mer canadiens sont parmi les meilleurs au monde, et ces fonds aideront à les faire connaître.

Et lundi, les transformateurs vont aussi pouvoir soumettre une demande de financement dans le cadre du Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer, qu’on a créé plus tôt ce printemps.

C’est du soutien qu’ils pourront utiliser entre autres pour acheter de l’équipement de protection individuelle pour protéger leurs employés ou acheter des congélateurs pour préserver leurs produits si ça prend plus de temps que d’habitude à trouver des acheteurs.

J’aimerais conclure, aujourd’hui, en faisant le point sur Parcs Canada.  

Pour bien des gens, l’été ne serait pas le même s’ils ne pouvaient pas préparer la tente, faire monter les enfants en voiture et avoir congé pour aller camper.

Mais en raison de la pandémie, beaucoup de terrains de camping ont dû fermer temporairement.

La bonne nouvelle, c’est qu’à compter de lundi, Parcs Canada commencera à rouvrir graduellement certains de ses emplacements de camping.

Quels que soient vos plans de l’été – que ce soit du camping ou des barbecues – continuez de suivre les recommandations de santé publique et de faire votre part pour protéger les gens autour de vous.

Ensemble, on va passer à travers.

Merci.