Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Allocution du premier ministre pour annoncer des investissements dans le Fonds d'aide et de relance régionale et des organisations de femmes

LA VERSION PRONONCÉE FAIT FOI

Bonjour tout le monde.

Je suis heureux d’être ici en compagnie de la ministre Joly, du ministre LeBlanc, de la Dre Tam et du Dr Njoo.

Avant de commencer, j’aimerais parler des nouvelles que nous avons eues aujourd’hui des États-Unis. Nous avons en effet appris que le président et la première dame ont reçu un résultat positif pour la COVID-19.

Sophie et moi souhaitons un prompt rétablissement au président Trump et à la première dame Melania Trump.

Plus tôt cette année, les Canadiens ont travaillé fort pour ralentir la propagation de la COVID‑19. Notre lutte contre le virus n’est pas terminée et on doit tous continuer de faire notre part pour sauver des vies.    

Alors que le nombre de cas augmente à l’échelle du pays, il est primordial de suivre tous les conseils de la santé publique.

C’est-à-dire de porter un masque, de garder une distance de deux mètres avec les autres, de se laver les mains et de télécharger l’application gratuite Alerte COVID. 

Concernant l’application, on doit continuer d’encourager toutes les provinces et les territoires à se doter de cet outil très utile. L’Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse y adhèrent maintenant et se joignent donc aux cinq autres provinces participantes. Le gouvernement du Québec fera aussi une annonce à ce sujet très bientôt.

En tant que député du Québec, je ne peux pas insister assez sur l’importance de nous servir de tous les outils à notre disposition afin de protéger la population.

Je veux vous rassurer en répétant que cette application respecte pleinement votre vie privée. 

Elle ne collecte pas de données sur votre emplacement. D’ailleurs, le commissaire à la protection de la vie privée du Canada soutient son utilisation.

Et même si votre région n’est pas encore officiellement enregistrée, n’attendez pas, car l’application commence à faire son travail pour aider à vous protéger dès son téléchargement.

J’encourage alors tous les Canadiens à télécharger l’application Alerte COVID gratuitement dans l’App Store ou le Google Play Store pour contribuer à votre sécurité et à celle des autres.  

La lutte contre la COVID-19 est un effort pancanadien et, hier soir, j’ai tenu la dix-neuvième réunion des premiers ministres depuis le début de la pandémie, en compagnie des premiers ministres des provinces et des territoires.  

Le ministre LeBlanc en dira plus sur le travail de collaboration que font tous les ordres de gouvernement pour continuer d’assurer la sécurité des Canadiens.  

Depuis le début de la pandémie, notre gouvernement s’efforce de soutenir les travailleurs canadiens et les petites entreprises qui créent de bons emplois pour la classe moyenne. 

On a créé la Subvention salariale d’urgence du Canada, qui a permis aux employeurs de garder leurs employés. Et on a lancé le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes, qui aide les employeurs à se procurer du matériel comme du désinfectant pour les mains et des écrans faciaux. 

Afin de soutenir encore plus d’entreprises, on a investi plus de 1 milliard de dollars dans la création du Fonds d’aide et de relance régionale.

Ce financement est allé aux agences de développement régional et en partie au Réseau de développement des collectivités du Canada afin d’aider les entreprises en régions rurales et éloignées.  

Ces organisations connaissent les besoins propres à leur région et aux entreprises qu’elles desservent. Les petites entreprises nous ont d’ailleurs dit à quel point ces fonds étaient importants pour poursuivre leurs activités.

On doit continuer de soutenir les travailleurs et les petites entreprises en ce début de deuxième vague.   

À ce sujet, j’ai une nouvelle importante à vous annoncer.

Aujourd’hui, j’annonce que notre gouvernement va investir un montant supplémentaire de 600 millions de dollars dans le Fonds d’aide et de relance régionale.

Ces fonds serviront à appuyer les travaux du Réseau de développement des collectivités du Canada ainsi que cinq agences de développement régional, soit l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Développement économique Canada pour les régions du Québec, FedDev Ontario, FedNor et Diversification de l’économie de l’Ouest Canada. 

La ministre Joly vous fournira plus de détails à ce sujet dans quelques instants, mais voici ce qu’il faut retenir : nous mettrons tout en œuvre pour soutenir les Canadiens durant cette crise et aussi longtemps qu’elle durera.

Au cours des six derniers mois, la plupart des Canadiens ont pu rester à la maison au besoin parce qu’ils ont un endroit sûr où vivre.  

Mais ça n’a pas été le cas pour tout le monde.  

Les femmes et les enfants qui sont victimes de violence ressentent souvent qu’ils ont nulle part où aller.

C’est inacceptable. 

Plus tôt cette année, on a investi 50 millions de dollars pour appuyer 1 000 organisations de femmes et refuges pour femmes d’un bout à l’autre du pays. Ces fonds les ont aidées à faire des choses comme embaucher plus de personnel pour gérer le travail ou améliorer leurs plans de nettoyage et de sécurité.

Personne ne devrait jamais avoir à choisir entre vivre de la violence à la maison ou vivre la pandémie dans la rue.

On sait que la sécurité des femmes doit être le fondement sur lequel repose tout progrès et, aujourd’hui, on franchit une autre étape dans la lutte contre la violence fondée sur le sexe.

Le gouvernement du Canada versera une contribution supplémentaire de 50 millions de dollars pour appuyer les organisations qui fournissent des services aux femmes et aux enfants victimes de violence.  

De cette somme, 10 millions de dollars iront aux refuges et centres d’aide pour femmes et victimes de violence sexuelle, et 10 millions de dollars seront versés aux services de lutte contre la violence fondée sur le sexe qui apportent un soutien aux femmes et aux enfants autochtones vivant hors réserve.

Les 30 millions de dollars restants iront aux organisations de femmes qui luttent contre la violence fondée sur le sexe, y compris les organisations qui fournissent des services essentiels, notamment du soutien psychologique et des interventions en situation de crise.

Je tiens à remercier la ministre Monsef pour son important travail dans ce dossier et pour cette cause.

Notre gouvernement continuera d’être là pour les victimes de violence fondée sur le sexe, et nous continuerons de travailler avec les organismes qui les soutiennent.

J’aimerais conclure, aujourd’hui, en vous disant que le mois d’octobre est le Mois de l’histoire des femmes.

Notre pays ne serait pas le même sans l’important travail de femmes dévouées au fil de notre histoire.  

Chaque jour, les femmes d’un bout à l’autre du pays consacrent leur vie à faire du Canada un pays meilleur pour tout le monde.

Au moment où on célèbre ces femmes, j’encourage tout le monde à penser à ce qu’on peut faire pour jouer activement notre rôle d’allié.   

Et posons tous des gestes au quotidien pour favoriser l’avancement de l’égalité des sexes.

Merci tout le monde.