Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Investissement pour protéger et transformer les terrains portuaires de Toronto

Depuis dix ans, les changements climatiques entraînent de plus en plus d’inondations en zone urbaine. En protégeant 240 hectares (593 acres), le projet de protection des terrains portuaires contre les inondations permettra de rehausser la résilience de Toronto, d’aider à atténuer l’impact des changements climatiques sur la ville et d’obtenir un retour substantiel d’investissement, tout en préparant la voie au futur aménagement résidentiel et commercial des terrains portuaires.

Le projet de protection des terrains portuaires contre les inondations aidera à créer un quartier résilient, qui offrira une bonne qualité de vie à des habitants de tous les âges et de tous les niveaux de revenus. C’est un plan exhaustif qui protégera les parties sud-est du centre-ville de Toronto contre les inondations et débloquera le potentiel de développement de la zone.

Le projet favorisera aussi le développement économique et la création d’emplois, puisque les terrains portuaires offrent un immense potentiel de lotissement résidentiel ou commercial dans une partie de la ville qui n’a pas changé malgré des décennies de développement urbain.

Le projet servira à créer une nouvelle vallée fluviale à travers les terrains portuaires, permettant à l’eau de s’écouler naturellement de la rivière Don vers le lac Ontario. Il comporte des travaux d’excavation, d’assainissement et d’épandage du sol post-industriel contaminé ainsi qu’une augmentation du niveau du sol de deux mètres en moyenne sur l’ensemble de la zone.

Le projet des terrains portuaires comporte quatre volets principaux :

  1. Terrassement
    Ce volet, qui est l’un des aspects définitoires du projet des terrains portuaires, consiste en de vastes travaux de terrassement (1,5 million de mètres cubes de sol excavé, des travaux supplémentaires d’assainissement et de manutention du sol, et l’épandage du sol excavé) nécessaires pour remonter le niveau du sol et créer sur plus de 1000 mètres une vallée fluviale naturalisée, un nouveau couloir de verdure et une zone de gestion des sédiments au nord du chenal Keating.
  2. Routes et services publics
    Ce volet consiste à installer une nouvelle infrastructure municipale, notamment des aqueducs, des égouts et des collecteurs pluviaux. Il consistera aussi à créer des routes et un droit de passage pour le transport en commun, ainsi que la relocalisation de lignes électriques.
  3. Ponts et parois
    Ce volet consistera à concevoir et à construire trois nouveaux ponts, ainsi qu’à prolonger le pont du boulevard Lake Shore afin de créer une plus grande ouverture au-dessus de la rivière. Des parois seront aussi modifiées ou créées. 
  4. Parcs, espaces publics et zones naturalisées
    Ce volet permettra de créer sur 29 hectares une zone naturalisée dans la vallée fluviale, comportant 14 hectares d’habitat aquatique et 16 hectares supplémentaires de parc – ce qui contribuera à une plus grande biodiversité et à rendre l’eau plus propre. Ce volet comportera également l’aménagement de sentiers, de trottoirs de bois, d’observatoires, d’une rampe de mise à l’eau pour petites embarcations et de sites de pêche dans la plaine inondable. Des parcs, des sentiers, des boisés et une promenade longeant le bord de l’eau seront aménagés à l’extérieur de la plaine inondable.

Le projet de protection des terrains portuaires contre les inondations s’inscrit dans le prolongement des progrès substantiels menés par les gouvernements fédéral, provincial et municipal pour revitaliser l’est du secteur riverain de Toronto. Notamment, des travaux de configuration du terrain ont été terminés en 2012 pour protéger 210 hectares (519 acres) dans le quartier West Don Lands et dans l’est du centre-ville de Toronto.

 

ProjetProjet de la rue
Cherry lié aux eaux
pluviales et au
remblayage du lac
Protection des terrains
portuaires contre les
inondations
Financement total par
contributeur
Contribution du
gouvernement du
Canada
32,5 millions $384,2 millions $416,6 millions $
Contribution de la
province de l’Ontario
16,25 millions $400,4 millions $416,6 millions $
Contribution de la
ville de Toronto
16,25 millions $400,4 millions $416,6 millions $
Financement total
par projet
65,0 millions $1,185 milliard $1,25 milliard $


Produit connexe