Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le Canada rehausse son engagement à l'égard de la santé et de la nutrition mondiales au delà de 2020

Grâce à son engagement rehaussé à l'égard de la santé et de la nutrition dans le monde, le Canada appuiera les efforts de nombreux partenaires visant à aider les plus pauvres et les plus vulnérables du monde.

Cet engagement accru fait suite aux investissements que le Canada a déjà effectué pour améliorer la santé et la nutrition dans le monde. Le Canada renforce ainsi son rôle de chef de file mondial en matière de santé en soutenant les objectifs suivants :

  • Favoriser les progrès dans les secteurs négligés des droits en matière de santé sexuelle et reproductive
  • Appuyer le travail canadien pour améliorer la santé et la nutrition à travers le monde
  • Maintenir le leadership du Canada auprès d’organismes internationaux voués à la santé

En établissant les objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030, le monde s’est doté d’un programme ambitieux visant à éliminer la pauvreté, à promouvoir le bien‑être des gens et à protéger la planète. Pour atteindre les ODD d’ici 2030, nous devons travailler plus fort pour mettre les femmes et les filles au cœur du programme de développement mondial.

Dans le cadre de sa Politique d’aide internationale féministe, le Canada a axé ses investissements en santé sur l'amélioration de la santé, des droits et du bien-être des femmes, des adolescents et des enfants. Les droits en matière de santé sexuelle et reproductive occupent une place centrale dans cette approche. Pour garantir les droits des femmes et des filles tout au long de leur vie, ces dernières doivent avoir la capacité de décider si, quand et avec qui elles veulent tomber enceinte, et ce, sans contrainte. Garantir l'accès aux droits en matière de santé sexuelle et reproductive apportera également des avantages sur le plan du développement et de l'économie pour tous.

Le Canada adoptera une approche globale en matière de ces droits, qui mettra l’accent sur :

  • les services de santé reproductive;
  • l’éducation sexuelle complète;
  • la planification familiale et la contraception;
  • l’avortement sûr et légal et les soins post-avortement;
  • la violence sexuelle et fondée sur le sexe, y compris les mariages d’enfants précoces et forcés, ainsi que les mutilations génitales des femmes et l’excision;
  • les activités de promotion des droits en matière de santé sexuelle et reproductive.

Les organismes canadiens jouent depuis longtemps un rôle de chef de file en partenariat avec les pays en développement pour faire avancer l'égalité des sexes et améliorer les résultats en matière de santé et de nutrition. Conscient de leurs contributions importantes, le gouvernement du Canada continuera de collaborer avec des organismes canadiens à diverses initiatives en faveur de la santé et de la nutrition des femmes, des adolescentes et des enfants à travers le monde.

Le Canada continuera de soutenir l’important travail d’organismes internationaux et multilatéraux voués à la santé, notamment le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui a sauvé plus de 27 millions de vies depuis 2002; le Mécanisme de financement mondial à l’appui de l’initiative « Chaque femme, chaque enfant », qui contribue à combler l’écart financier en matière de santé et de nutrition dans le monde; et Gavi, l’Alliance du vaccin, qui a assuré la vaccination d’environ 760 millions d’enfants et prévenu plus de 10 millions de décès.

Produit connexe