Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Nouvelles mesures dans le cadre du Plan canadien de mobilisation du secteur industriel pour lutter contre la COVID-19

Le gouvernement du Canada mobilise les capacités du secteur industriel du pays pour répondre à la pandémie de COVID-19.

Renforcement des capacités

Le Fonds stratégique pour l’innovation permettra d’offrir un soutien rapide à des entreprises canadiennes qui réalisent des projets de recherche et de développement prometteurs à grande échelle et bien avancés. Ces projets permettront d’élaborer des mesures pour lutter contre la COVID-19, y compris des vaccins et des fournitures médicales essentielles. Des projets principaux ont déjà été ciblés. Le gouvernement du Canada travaille rapidement en collaboration avec d’autres programmes et ministères pour déterminer les mesures à prendre pour bâtir la capacité d’intervention nécessaire.

L’Initiative des supergrappes d’innovation accordera la priorité au financement déjà alloué et mettra à profit les cinq supergrappes du Canada en mobilisant leurs réseaux de plus de 1 800 membres pour soutenir les efforts du gouvernement liés à la COVID-19. Des propositions de projets sont en cours d’élaboration. Le gouvernement veille à ce que le nécessaire soit fait pour que l’évaluation, le financement et le démarrage de ces projets prioritaires se fassent de manière plus simple et rapide.

Solutions innovatrices

Le gouvernement du Canada lancera des défis particuliers grâce au programme Solutions innovatrices Canada. Ces défis miseront sur les innovations des entrepreneurs canadiens. L’objectif sera de répondre aux besoins immédiats du système de santé. Le gouvernement sélectionnera rapidement les meilleurs projets pour accélérer la mise au point et la mise à l’essai d’innovations prometteuses qui pourront avoir des impacts directs sur notre intervention en matière de santé. Grâce à ce programme, le gouvernement du Canada deviendra également le premier client faisant l’acquisition de ces produits innovateurs.

Le Conseil national de recherches Canada (CNRC) mettra sur pied le Programme Défi « COVID-19 », qui réunira des équipes qui sont des partenaires du gouvernement, du milieu universitaire et du secteur privé. L’objectif sera de répondre à des besoins à moyen terme de l’Agence de la santé publique du Canada et de Santé Canada, notamment en ce qui concerne le matériel de protection individuelle, les produits désinfectants, les diagnostics et les tests de dépistage, les produits thérapeutiques et les technologies de suivi de maladies. Le Programme d'aide à la recherche industrielle du CNRC s'appuiera sur ses relations actuelles avec des milliers de petites et moyennes entreprises qui sont parmi les plus innovatrices au Canada pour mettre le marché au défi de trouver des solutions innovatrices à ces enjeux. Les solutions les plus prometteuses seront retenues aux fins de l'approvisionnement en collaboration avec Solutions innovatrices Canada.

Approvisionnement

La stratégie d’approvisionnement prévue dans le plan fera en sorte que les programmes d’innovation du gouvernement seront plus ouverts et pourront financer immédiatement des projets prometteurs pouvant aider à lutter contre la COVID-19. Grâce à des modifications et à l’assouplissement des modalités d’approvisionnement, le Canada pourra intensifier sa réponse face à la pandémie.

Travail en collaboration avec l’industrie

Les entreprises canadiennes suivantes ont signé des lettres d’intention avec le gouvernement du Canada afin d’aider ce dernier à répondre à la COVID-19 :

  • Medicom (Montréal)

    • Medicom est un fabricant et un distributeur de matériel de protection individuelle de qualité médicale, dont des masques et des chemises.
    • L’entreprise, qui a son siège social à Montréal, au Canada, opère sur trois continents et a six usines de fabrication dispersées aux États-Unis, en Chine, à Taïwan et en Europe. Elle a des attestations délivrées par Santé Canada, le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis pour ses installations dans ces pays.  
    • Medicom envisage de mettre en place une chaîne de production de masques N95 et de masques chirurgicaux au Canada.
  • Spartan (Ottawa)

    • Spartan fabrique du matériel de diagnostic médical de précision. Son siège social se trouve à Ottawa.
    • L’entreprise met actuellement au point une version de son appareil portatif qui permettra d’obtenir un diagnostic rapide de la COVID-19.
    • Elle est en pourparlers avec Santé Canada et le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis pour faire approuver sa technologie en vue du diagnostic de la COVID-19. Si l’entreprise obtient cette approbation, son appareil de diagnostic pourrait être utilisé dans les aéroports, les cliniques et les postes frontaliers par des personnes n’ayant aucune expérience médicale. L’appareil pourrait fournir le résultat d’un test en moins de 30 minutes. Le gouvernement du Canada travaille en collaboration avec Spartan pour garantir que le Canada pourra acquérir ce matériel. 
  • Thornhill Medical (Toronto)

    • Thornhill Medical est une société de technologie médicale qui fabrique des respirateurs et qui est située à Toronto. L’entreprise est issue du Réseau universitaire de santé.
    • Thornhill Medical fabrique des unités de soins intensifs intégrées portatives qui comprennent, dans un seul et même système portatif fonctionnant à piles, un respirateur économiseur d’oxygène unique et un appareil de surveillance complète des signes vitaux.
    • Ses produits peuvent être utilisés dans des hôpitaux et dans des endroits isolés.
    • L’entreprise étudie la façon d’approvisionner le Canada pour répondre à ses besoins pour cet équipement.

Produit connexe