Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Priorités pour relancer l’économie canadienne en toute sécurité

Le gouvernement du Canada veille à ce que le pays dispose des ressources nécessaires pour relancer l'économie en toute sécurité et protéger la santé des Canadiens. Les efforts du gouvernement, en collaboration avec les provinces et les territoires, seront axés sur sept priorités afin de répondre aux besoins immédiats des Canadiens au cours des six à huit prochains mois.

Dépistage, recherche des contacts et gestion des données

Pour apporter le meilleur soutien possible aux Canadiens en cas de futures éclosions du virus, nous devons investir dans le dépistage, la recherche des contacts et la gestion des données sur la santé publique. Le gouvernement du Canada fournira 4,28 milliards de dollars pour soutenir les provinces et les territoires afin qu’ils puissent augmenter leur capacité de dépistage, de recherche des contacts et d’échange de données sur la santé publique qui aideront à lutter contre la pandémie. L'objectif est de faire en sorte que les provinces et les territoires aient la capacité d’effectuer jusqu'à 200 000 tests de dépistage par jour, à l'échelle du pays. Des fonds et du soutien seront également fournis pour améliorer et moderniser la gestion des données à travers le Canada en vue d’aider tous les ordres de gouvernement à coordonner leurs efforts pour contenir le virus.

Capacité du système de soins de santé

Les Canadiens ont recours à nos services de soins de santé et de soutien en santé mentale tous les jours. La COVID-19 a exercé d’importantes pressions sur nos systèmes de santé, de même que sur notre santé mentale. Le gouvernement du Canada versera 700 millions de dollars pour soutenir la capacité des systèmes de soins de santé à répondre à une éventuelle future vague de COVID-19. Nous accorderons également 500 millions de dollars pour répondre aux besoins immédiats et combler des lacunes dans le soutien et la protection des personnes qui éprouvent des difficultés liées à la santé mentale, à la consommation de substances ou à l'itinérance. Nous voulons assurer la santé et la sécurité des Canadiens et leur fournir les soins de santé dont ils ont besoin en ces temps difficiles.

Populations vulnérables

Les Canadiens qui reçoivent des soins de longue durée, des soins à domicile et des soins palliatifs sont davantage exposés à des cas plus graves de COVID-19. Durant la relance de l'économie, il est important de maintenir en place des mesures de protection et de soutien à l’intention des aînés et de fournir un soutien social et en matière de santé à d'autres populations vulnérables. Le gouvernement du Canada versera 740 millions de dollars aux provinces et aux territoires afin de couvrir les coûts ponctuels engagés au cours des six à huit prochains mois pour les mesures de contrôle et de prévention des infections. Ces fonds pourraient notamment servir à régler les enjeux de personnel dans les installations et services de soins de longue durée, de soins à domicile et de soins palliatifs. Les fonds peuvent également être utilisés pour soutenir d'autres populations vulnérables.

Municipalités

Les municipalités joueront un rôle de premier plan pour assurer la relance de notre économie en toute sécurité. Elles devront adopter des mesures de précaution appropriées pour minimiser la propagation de la COVID-19 et gérer les espaces publics et les services essentiels, comme les transports en commun. Le gouvernement du Canada contribuera jusqu'à 2 milliards de dollars pour aider les municipalités à couvrir les coûts opérationnels liés à la COVID-19 au cours des six à huit prochains mois. De plus, les gouvernements provinciaux et territoriaux continueront à appuyer les municipalités. Ceux-ci effectueront, au cours de l’année fiscale actuelle, des investissements d’une valeur équivalente au financement de soutien octroyé par le gouvernement fédéral. Le gouvernement du Canada versera aussi une somme équivalente aux contributions supplémentaires faites par les provinces et les territoires en transport en commun, jusqu’à concurrence d’environ 1,8 milliard de dollars.

Équipement de protection individuelle pour les travailleurs de la santé et les autres travailleurs

Nous devons assurer la santé et la sécurité de nos travailleurs de la santé. Face à la pression importante exercée par la COVID-19, il a fallu s’assurer de fournir une quantité suffisante d'équipement de protection individuelle (EPI) à ces travailleurs et aux autres travailleurs essentiels. Le gouvernement du Canada ainsi que les provinces et les territoires ont effectué des investissements importants dans ce domaine. Pour soutenir la relance de l’économie, le gouvernement du Canada mettra de côté 4,5 milliards de dollars pour l'achat d'EPI à des fins nationales et versera 3 milliards de dollars aux provinces et aux territoires pour soutenir leurs investissements dans l’EPI. Pour faciliter les achats futurs, les provinces et les territoires communiqueront régulièrement au gouvernement du Canada des données sur l’EPI.

Services de garde d’enfants pour les gens qui retournent au travail

Pour que les parents sachent que leurs enfants seront en sécurité pendant leur retour progressif au travail, le gouvernement du Canada travaille avec les provinces et les territoires pour garantir la disponibilité d’un nombre suffisant de places en garderie durant cette période difficile. Le gouvernement du Canada fournira 625 millions de dollars pour remédier à la disponibilité réduite de places en garderie et répondre aux besoins uniques découlant de la pandémie.

Congé de maladie pancanadien

Pour relancer l’économie en toute sécurité, le Canada doit veiller à ce que les travailleurs ne retournent pas au travail s'ils ont contracté la COVID-19 ou s’ils présentent des symptômes de la maladie. Pour encourager les travailleurs à rester chez eux et à demander des conseils de santé publique s'ils présentent des symptômes, le gouvernement du Canada financera un nouveau programme temporaire de soutien du revenu, dont le coût est estimé à 1,1 milliard de dollars. Le nouveau programme apportera un soutien aux travailleurs qui n'ont pas encore accès à d'autres congés de maladie payés. En l’absence d’un tel congé, les provinces et les territoires devront mettre en place des lois ou des règlements pour établir un congé de maladie sans risque de perte d'emploi qui permet aux travailleurs de prendre jusqu'à 10 jours de congé pour des causes liées à la COVID-19.

Produit connexe