Main Container

logo

Renforcer la défense et la sécurité transatlantiques

Main Content

L'OTAN est une pierre angulaire de la politique internationale du Canada en matière de défense et de sécurité. Ses travaux sont essentiels pour assurer la sécurité transatlantique et la stabilité internationale. Le Canada soutient les initiatives suivantes, qui constituent des mesures concrètes pour faire face aux menaces et aux défis futurs touchant la sécurité transatlantique et pour renforcer les engagements en matière de sécurité collective qui assureront la sécurité de nos citoyens.   

Centre d'excellence de l'OTAN pour le climat et la sécurité

Le contexte de la sécurité mondiale évolue rapidement, et l'OTAN doit continuer de se préparer et de s’adapter aux répercussions des changements climatiques sur la sécurité et de les atténuer.   

Le gouvernement du Canada collaborera avec l'OTAN et ses Alliés pour mener à bien le processus de conception et de négociation relatif aux centres d'excellence de l'OTAN. Les travaux débuteront en 2021, et le centre devrait être mis sur pied en 2023 ou plus tard. Les Alliés qui souhaitent contribuer aux travaux du centre pourraient se joindre au Canada dans cet effort. Les centres d'excellence de l'OTAN sont des organisations militaires internationales qui sont établies, gérées et financées par des Alliés ou des groupes d'Alliés. Ils assurent la formation du personnel des pays alliés et partenaires sur des sujets spécialisés qui présentent un intérêt pour l'Alliance. Le Canada a été un important contributeur à d'autres centres d’excellence de l'OTAN, notamment le Centre d'excellence pour la cyberdéfense en coopération, le Centre d’excellence pour la sécurité énergétique et le Centre d'excellence pour la communication stratégique.

Les changements climatiques constituent l'un des grands défis de notre époque, et leurs répercussions se font sentir dans tous les pays du monde. L'établissement d'un centre d'excellence pour le climat et la sécurité au Canada donnerait suite à l’une des priorités de l'Alliance visant à mieux comprendre les répercussions des changements climatiques sur la sécurité, à s'y adapter et à les atténuer. Ce centre faciliterait l’échange d’expertise entre les Alliés, renforcerait la capacité à faire face aux conséquences des changements climatiques sur la sécurité, et ferait progresser nos efforts pour réduire l’impact climatique de nos activités militaires.

Les interventions visant à contrer les menaces liées aux changements climatiques nécessitent la collaboration de nombreux secteurs et doivent tenir compte de diverses perspectives, notamment celles des femmes et des filles, des peuples autochtones, ainsi que des populations marginalisées et vulnérables. Le gouvernement du Canada prévoit mener des consultations et intégrer ces perspectives au processus de mise sur pied du centre.

Renforcer la capacité de cyberdéfense de l’OTAN

Les Alliés de l'OTAN sont confrontés à un éventail de cybermenaces de plus en plus vastes et sophistiquées, émanant d'acteurs étatiques et non étatiques. L'unité et la résilience des Alliés restent d'une importance capitale face à ces cybermenaces persistantes.

Afin de contribuer davantage à la cyberdéfense de l'OTAN, le gouvernement du Canada a fourni des effets cyber souverains à l'OTAN, à titre volontaire, se joignant ainsi à un groupe d'Alliés qui ont déjà fourni des effets cyber sur une base volontaire. Ces effets cyber souverains seront utilisés pour faire progresser les objectifs des missions de l'OTAN, ainsi que pour accroître la résilience de l'OTAN face aux cybermenaces provenant d’adversaires.

Le Canada soutient pleinement les mesures qui renforcent davantage la posture cybernétique globale de l'Alliance. Il appuie également les travaux que mène actuellement l’Alliance pour permettre à l'OTAN d'opérer librement dans le domaine opérationnel reconnu que représente le cyberespace.

Le Canada participe déjà à des discussions qui détermineront la façon dont les effets cyber souverains seront intégrés aux missions et aux opérations de l'OTAN. De plus, le Canada accueillera l'atelier de l'OTAN sur la cyberdéfense en 2022, qui réunira à Ottawa plus de 150 participants de tous les pays alliés.

Le Canada s'est engagé à élaborer et à utiliser des capacités cybernétiques conformément aux lois nationales et internationales. Les capacités cybernétiques du Canada resteront toujours sous le commandement et le contrôle national du Canada, même lorsqu’elles sont utilisées pour soutenir l’OTAN.

Soutien supplémentaire à la formation pour les opérations de paix des Nations Unies

Le gouvernement du Canada versera un million de dollars de 2021 à 2023 au fonds d'affectation spéciale de l'OTAN afin d'accroître la sûreté et la sécurité des Casques bleus déployés partout dans le monde dans le cadre des opérations de paix des Nations Unies.

En partenariat avec les Nations Unies, l'OTAN a élaboré une trousse de formation pour améliorer l’efficacité des opérations de paix des Nations Unies. Le financement du Canada permettra à l'OTAN de partager son expertise avec les Nations Unies dans des domaines clés, notamment le rendement et l'évaluation militaires, les soins médicaux, la lutte contre les engins explosifs de circonstance ainsi que les transmissions et les technologies de l'information et des communications. Il en résultera des opérations de paix plus efficaces.

Produit connexe