Ottawa (Ontario) - 23 octobre 2017

Le premier ministre Justin Trudeau a nommé aujourd’hui l’honorable Bob Rae comme envoyé spécial auprès du Myanmar. M. Rae commencera immédiatement son mandat et s’engagera dans des efforts diplomatiques en vue de résoudre la crise dans l'État de Rakhine.

En tant qu’envoyé spécial, M. Rae insistera sur l’urgente nécessité de résoudre la crise humanitaire et sécuritaire au Myanmar. Il soulignera aussi le besoin urgent de répondre à la situation touchant les populations vulnérables, notamment la communauté des musulmans rohingyas, d’autres minorités religieuses et ethniques, ainsi que les femmes et les filles. Il conseillera également le premier ministre sur les façons dont le Canada peut mieux aider à répondre aux besoins des personnes déplacées et touchées par les récentes violences.

Le Canada continuera de déployer des efforts dans la région pour aider à résoudre les défis politiques, socio-économiques et humanitaires immédiats et à long terme auxquels fait face la population de l’État de Rakhine et du Myanmar. Le premier ministre Trudeau a également annoncé que le Canada versera 12 millions de dollars supplémentaires en aide humanitaire afin d’aider à relever ces défis et de répondre aux besoins des victimes de la crise.

Citation

« Le Canada est profondément inquiet de l’urgente crise humanitaire et sécuritaire qui sévit dans l’État de Rakhine, au Myanmar, et en particulier de la cruelle persécution que subissent les musulmans rohingyas. Grâce à sa vaste expérience d’avocat, de conseiller, de négociateur, d’arbitre et de fonctionnaire, je suis convaincu que Bob Rae aidera le Canada à travailler plus efficacement avec le Myanmar et ses autres partenaires internationaux en vue de tracer la voie vers la paix et la réconciliation durables. »
Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le Canada et le Myanmar ont établi des relations diplomatiques lorsque le pays du Sud-Est asiatique a obtenu son indépendance en 1948.
  • Jusqu’ici en 2017, le Canada a versé plus de 25 millions de dollars en aide humanitaire à des partenaires au Myanmar et au Bangladesh afin de répondre aux besoins des victimes de la crise, dont les Rohingyas. Cette somme comprend les 12 millions de dollars supplémentaires annoncés aujourd’hui.
  • En juin 2017, le premier ministre a rencontré Son Excellence Daw Aung San Suu Kyi, conseillère d’État de la République de l'Union du Myanmar. Au cours de cet entretien, le premier ministre a souligné que le Myanmar devait intensifier ses efforts pour défendre les droits de la personne et protéger les minorités ethniques et religieuses, et il a réitéré l’appui du Canada à l’égard des réformes qui ont cours au pays.
  • En septembre 2017, le premier ministre a parlé et écrit à Son Excellence Daw Aung San Suu Kyi pour lui faire part de ses vives préoccupations concernant les musulmans rohingyas et d’autres minorités ethniques dans l’État de Rakhine.

Notes biographiques

Liens connexes