Ottawa (Ontario) - 29 mars 2018

Le premier ministre Justin Trudeau a participé aujourd’hui à la rencontre du Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne. Ils ont étudié les progrès réalisés depuis la création du Comité, l’an dernier, et ont discuté des mesures à prendre pour faire avancer notre engagement commun à l’égard de la réconciliation.

Lors de la rencontre, le premier ministre et les dirigeants inuits ont réfléchi aux importants progrès déjà réalisés pour renforcer la relation entre les Inuits et la Couronne ainsi que pour répondre ensemble aux enjeux clés sur le plan social, économique, culturel et environnemental. Parmi ces réalisations sont notamment les suivantes :

  • Financement à long terme en appui au logement au Nunavut et en appui à un plan de logement dirigé par les Inuits dans les régions inuites du Nunavik, du Nunatsiavut et de la région désignée des Inuvialuit.
  • Engagement à éliminer la tuberculose dans l’Inuit Nunangat d’ici 2030 et à réduire le taux de tuberculose active d’au moins 50 % d’ici 2025.
  • Progrès à l’égard d’un cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants inuits, qui prendrait en compte les priorités et les besoins distincts des enfants inuits et de leur famille.
  • Progrès à l’égard d’un nouveau Cadre stratégique pour l’Arctique, y compris les infrastructures et les besoins connexes, qui permettra de veiller à ce que les habitants et les gouvernements de l’Inuit Nunangat soient au cœur des décisions concernant l’avenir de leur région.

Les dirigeants ont discuté de la façon de poursuivre les progrès réalisés au cours de la dernière année, afin de faire avancer encore davantage les priorités et les politiques importantes. Le Comité a convenu de poursuivre le travail relativement aux sept priorités établies l’année dernière et d’en ajouter une nouvelle : l’environnement et les changements climatiques. Cette nouvelle priorité sera axée sur les aires protégées et de conservation autochtones, le programme des Gardiens Autochtones et la lutte contre les changements climatiques. Les dirigeants ont également reconnu que la pleine mise en œuvre complète des ententes entre les Inuits et la Couronne sur les revendications territoriales et de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones constituent des éléments clés de la réconciliation. De plus, les dirigeants se sont engagés à faire la promotion continue des droits linguistiques des Inuits en tant que composante fondamentale de la réconciliation.

Les travaux du Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne reflètent notre engagement commun à l’égard d’une relation renouvelée entre les Inuits et la Couronne ainsi qu’à l’égard d’une réconciliation fondée sur la reconnaissance et le respect des Inuits en tant que premiers Canadiens et que Canadiens en premier.

Citations

« La rencontre d’aujourd’hui avec les dirigeants inuits a été productive et encourageante. Du travail important a été accompli au cours de la dernière année en vue de trouver des solutions innovatrices pour relever les défis distincts auxquels les Inuits font face. Ensemble, nous pouvons apporter les changements transformateurs dont nous avons besoin pour faire une vraie différence dans la vie des Inuits, au profit de tous les Canadiens. »
Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Le Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne réunit les dirigeants inuits et le gouvernement du Canada pour qu'ils donnent suite ensemble aux priorités communes qui permettront d'améliorer la vie des Inuits. Nous avons fait de grands progrès en un an, depuis que nous avons commencé, et nous allons continuer à progresser et à améliorer ce comité de partenariat pour mieux faire avancer les droits des Inuits et bâtir ainsi un Canada meilleur. »
— Natan Obed, président de l’Inuit Tapiriit Kanatami

Faits saillants

  • Le Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne a été créé en février 2017 sur le principe voulant qu’un partenariat équitable entre les Inuits et la Couronne soit essentiel au processus de réconciliation.
  • Le Comité est formé du premier ministre et de plusieurs ministres fédéraux, du président Natan Obed qui représente l’Inuit Tapiriit Kanatami, du PDG Duane Smith qui représente la Société régionale inuvialuite, de la présidente Aluki Kotierk qui représente la Nunavut Tunngavik Incorporated, du président Charlie Watt qui représente la Société Makivik et de la présidente Johannes Lampe qui représente le gouvernement du Nunatsiavut.
  • Le Comité comprend aussi les présidents du National Inuit Youth Council, de Pauktuutit Inuit Women of Canada et du Conseil circumpolaire inuit du Canada, qui jouent un rôle d’observateur.

Liens connexes

Aussi disponible en inuktitut.