Ottawa (Ontario) - 4 juin 2018

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante pour saluer les recommandations du Conseil consultatif sur l’égalité des sexes pour la présidence canadienne du G7 :

« Je salue aujourd’hui les recommandations du Conseil consultatif sur l’égalité des sexes pour la présidence canadienne du G7 formulées dans le rapport intitulé Faire de l’inégalité des sexes une histoire du passé. Je remercie les membres du Conseil de leur travail important et d’avoir partagé avec nous leurs connaissances et leurs compétences. Leurs recommandations éclaireront les discussions et la prise de décisions lors du Sommet du G7 qui aura lieu cette semaine. Elles aideront également à inspirer le travail que feront les pays du G7 à l’avenir.

« L’égalité des sexes est un droit de la personne fondamental. Il s’agit d'un élément clé pour bâtir des économies solides ainsi qu’une priorité majeure pour le Canada et sa présidence du G7. Personne ne peut aller de l’avant lorsque la moitié d’entre nous sont laissés pour compte. Pour assurer la paix, réduire la pauvreté et faire croître des économies qui profitent au plus grand nombre, nous devons nous attaquer aux causes principales des inégalités. Nous devons éliminer les obstacles qui empêchent les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre de participer librement et pleinement à toutes les sphères de notre société.

« Le Canada est déterminé à travailler avec les membres du G7 ainsi qu’avec ses partenaires nationaux et internationaux en vue de promouvoir les droits des femmes, des filles et des communautés marginalisées. Ensemble, nous pouvons explorer différentes avenues pour mettre en œuvre les recommandations du Conseil et poursuivre notre travail en vue d’atteindre les cibles en matière d’égalité des sexes prévues dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Nous savons que lorsque les femmes et les filles ont une chance égale de réussir, c’est toute la société qui en bénéficie.

« Je suis impatient de discuter de ces recommandations avec les membres du Conseil et les dirigeants du G7 à Charlevoix. Nous écouterons les voix des femmes, des filles et des personnes de diverses identités de genre. Ensemble, nous travaillerons pour assurer la sécurité, la liberté et l’autonomisation de chacun d’entre nous, peu importe son identité de genre. »