Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre annonce la nomination d’une nouvelle sénatrice

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que la gouverneure générale a nommé Yvonne Boyer comme sénatrice indépendante pour l’Ontario afin de combler un siège vacant au Sénat.

Membre de la Métis Nation of Ontario, Me Boyer a connu une brillante carrière d’avocate, de professeure et de chercheure. Tout au long de sa carrière, elle a travaillé sans relâche pour étudier et éliminer les inégalités qui existent entre les peuples autochtones et les non Autochtones en matière de services de soins de santé et de leur exécution.

Me Boyer a été recommandée par le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat et choisie au moyen d’un processus fondé sur le mérite et ouvert à tous les Canadiens. Ce processus vise à assurer que les sénateurs sont indépendants, qu’ils reflètent la diversité canadienne et qu’ils sont en mesure de relever les nombreux défis et de saisir toutes les opportunités qui se présentent au pays.

Citation

« Je suis très heureux d’accueillir la plus récente sénatrice indépendante du Parlement, Yvonne Boyer. Je sais que Me Boyer apportera beaucoup au Parlement grâce à ses connaissances et à son expérience. Elle sera une formidable ambassadrice pour l’Ontario, pour la Nation des Métis et pour l’ensemble du Canada. »
– Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Me Boyer sera la première sénatrice représentant l’Ontario à s’identifier comme Autochtone. Elle est membre de la Métis Nation of Ontario, et ses racines ancestrales remontent à la Métis Nation-Saskatchewan et à la rivière Rouge.
  • Il y a eu 33 nominations au Sénat sur avis du premier ministre Justin Trudeau.
  • Selon la Constitution canadienne, le gouverneur général nomme des gens au Sénat. Par convention, les sénateurs sont nommés sur avis du premier ministre.
  • Depuis 2016, le processus de sélection des sénateurs est ouvert à tous les Canadiens. Les candidatures sont examinées par le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat, qui formule des recommandations à l’intention du premier ministre. À partir de ce groupe de candidatures, le premier ministre choisit les personnes qu’il recommande ensuite au gouverneur général de nommer au Sénat.
  • Les Canadiens peuvent maintenant demander à siéger au Sénat en tout temps. En prévision du prochain cycle d’examen, le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat se penchera sur les demandes reçues en date du 3 avril 2018 pour des sièges vacants représentant 10 provinces ou territoires.
  • Le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat est guidé dans ses recommandations par des critères qui sont publics, transparents, non-partisans et fondés sur le mérite, afin d’identifier des gens hautement qualifiés.
  • Une fois nommés par le gouverneur général et convoqués au Sénat, les nouveaux sénateurs se joignent à leurs pairs pour examiner et réviser les projets de loi, étudier des questions d’envergure nationale et représenter les intérêts des régions, des provinces ou des minorités – des fonctions importantes dans une démocratie moderne.

Notes biographiques

Liens connexes