Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre nomme une nouvelle ambassadrice pour les changements climatiques

Le Canada continue de jouer un rôle de leader sur la scène internationale pour lutter contre les changements climatiques, honorer ses engagements à l’égard de l’Accord de Paris et effectuer une transition vers une économie à faibles émissions de carbone et axée sur la croissance propre. Nous savons que nous devons prendre des mesures ambitieuses et coordonnées, au pays comme à l’échelle mondiale, pour assurer notre prospérité et notre bien‑être à l’avenir.

Aujourd’hui, en cette Journée mondiale de l’environnement, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que Patricia Fuller a été nommée ambassadrice du Canada pour les changements climatiques, pour un mandat de trois ans qui entre en vigueur immédiatement.

Madame Fuller conseillera la ministre de l’Environnement et du Changement climatique ainsi que la ministre des Affaires étrangères sur la façon dont le Canada peut faire avancer ses priorités en matière de changements climatiques sur la scène internationale. De plus, elle travaillera de près avec les missions canadiennes pour mettre en œuvre les politiques environnementales du gouvernement du Canada. Elle renforcera la collaboration entre le Canada et d’autres pays en vue de trouver des solutions innovatrices aux changements climatiques, en plus de promouvoir notre secteur des technologies propres auprès d’investisseurs étrangers.

Travailler ensemble à l’égard des changements climatiques, des océans et des énergies propres est l’un des grands thèmes de la présidence canadienne du G7 en 2018. Ce thème sera au centre des discussions qui auront lieu à l’occasion du Sommet des dirigeants du G7 les 8 et 9 juin 2018.

Citations

« Les changements climatiques représentent un défi global qui exige des solutions à l’échelle mondiale‎. À travers le monde, nous constatons les conséquences des changements climatiques qui nous rappellent d’agir dès maintenant. La nouvelle ambassadrice du Canada pour les changements climatiques, Mme Fuller, mènera les efforts du Canada à cet égard. Elle travaillera étroitement avec la communauté internationale pour lutter contre les changements climatiques et promouvoir des économies axées sur la croissance propre. »
— Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Je suis très heureuse d’accueillir Patricia Fuller au poste d’ambassadrice du Canada pour les changements climatiques. Le Canada est fier de travailler avec ses partenaires internationaux pour faire avancer des solutions comme l’élimination progressive du charbon et la réduction des risques associés aux phénomènes météorologiques extrêmes et aux changements climatiques. Nous continuerons d’appuyer l’innovation et les solutions propres. Nous sommes tous confrontés aux changements climatiques. Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous nous assurerons de laisser un environnement sain et une économie solide à nos enfants et petits-enfants. »
L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

  • L’ambassadeur pour les changements climatiques est nommé à temps plein par le gouverneur en conseil pour un mandat d’au plus trois ans.
  • L’ambassadeur pour les changements climatiques joue un rôle de premier plan dans la mobilisation pangouvernementale sur les changements climatiques et la mise en œuvre des priorités du Canada relatives à la croissance propre et aux changements climatiques.
  • Le leadership soutenu et la collaboration mondiale constituent la clé du progrès et du respect des engagements pris dans l’Accord de Paris de limiter la hausse de la température mondiale et de renforcer la capacité de s’adapter aux effets négatifs des changements climatiques. À cet égard, en décembre 2016, le Canada a publié le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de favoriser la croissance économique durable.
  • En 2014, l’industrie canadienne des technologies propres et durables employait plus de 55 600 personnes dans près de 800 entreprises de technologies, et ce, dans toutes les régions du pays. La plupart de ces entreprises étaient de petite ou de moyenne taille. Les recettes totales de cette industrie avoisinaient les 12 milliards de dollars.
  • Le Canada s’est engagé à investir 2,65 milliards de dollars dans la lutte internationale contre les changements climatiques afin d’appuyer une grande diversité de programmes et d’initiatives qui aideront les pays en développement à atténuer les effets des changements climatiques, à accroître leur résilience à cet égard, à déployer des technologies d’énergie propre et à gérer les ressources naturelles de manière durable.

Notes biographiques