Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne lance une stratégie nationale sur le logement des Inuits et réalise des progrès à l’égard des priorités communes

Le premier ministre Justin Trudeau, le président de l’Inuit Tapiriit Kanatami Natan Obed, les membres du Conseil des ministres et des dirigeants inuits ont participé aujourd’hui à une réunion du Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne. Lors de la réunion, les dirigeants ont examiné les progrès réalisés et établi les priorités pour la troisième année du Comité.

Au cours de la réunion, le premier ministre et les membres du Comité ont discuté des progrès importants réalisés l’an dernier, notamment :

  • le lancement de la Stratégie sur le logement pour l’Inuit Nunangat, élaborée conjointement avec l'Inuit Tapiriit Kanatami. La stratégie aidera à améliorer les conditions de logement à travers les régions inuites au Canada, en plus d’élaborer des solutions en matière de logement dirigées par les Inuits qui tiennent compte des modes de vie, des traditions et de la culture des Inuits;
  • l’appui du Cadre pour l'élimination de la tuberculose chez les Inuit et l’engagement commun consistant à éradiquer la tuberculose chez les Inuits d’ici 2030;
  • l’élaboration conjointe du Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones, qui veillera à ce que les enfants et les jeunes inuits aient accès aux services de garde et à l’éducation dont ils ont besoin pour réussir.

Au cours de la dernière année, le gouvernement du Canada et l'Inuit Tapiriit Kanatami ont pris des mesures importantes pour faire avancer la réconciliation. Ces mesures comprennent notamment la présentation d’excuses du gouvernement du Canada aux Inuits d'Ahiarmiut pour leur réinstallation forcée, la présentation d’excuses du premier ministre au nom du gouvernement pour la gestion de l'épidémie de tuberculose des années 1940 aux années 1960, ainsi que le lancement de l'initiative Nanilavut pour aider les Inuits à retrouver leurs proches qui avaient disparus lors de l’épidémie.

De plus, le Comité a élaboré son premier plan de travail axé sur l'environnement et les changements climatiques et a poursuivi ses efforts pour protéger l'océan, notamment en signant la Déclaration commune des dirigeants de Pikialasorsuaq. Grâce à cette déclaration, le gouvernement du Canada et les dirigeants inuits s'engagent à travailler en partenariat avec les gouvernements du Danemark et du Groenland pour protéger Pikialasorsuaq, une zone d'eau libre entourée de glace située au nord de la baie de Baffin, entre le Nunavut et le Groenland.

Le Comité a également commencé à identifier de nouvelles priorités pour sa troisième année, notamment afin de continuer de combler les écarts en matière d'infrastructure dans l'Inuit Nunangat.

Le Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne témoigne d’un engagement ferme à renouveler la relation entre les Inuits et la Couronne et à encourager la réconciliation, fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et le partenariat.

Citations

« Depuis 2017, les dirigeants inuits et les ministres fédéraux travaillent ensemble pour renouveler la relation entre les Inuits et la Couronne, promouvoir la réconciliation et créer plus de prospérité pour tous les Inuits. Nous sommes déterminés à encourager des solutions élaborées par les communautés et dirigées par les communautés, comme la nouvelle stratégie sur le logement, qui a été conçue par les Inuits en partenariat avec le gouvernement fédéral, et qui sera mise en œuvre par les Inuits. Ensemble, nous bâtirons un avenir meilleur pour les communautés de l'Inuit Nunangat et pour tous les Canadiens. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Un accès fiable au logement est essentiel à la santé et au bien-être des Inuits. La collaboration avec le gouvernement fédéral dans le cadre de la stratégie nationale sur le logement des Inuits, qui sera rendue publique aujourd'hui, vise à améliorer les conditions de logement dans l'ensemble de l'Inuit Nunangat et à obtenir de meilleurs résultats en offrant une plus grande autodétermination et un contrôle accru aux Inuits. »

Natan Obed, président de l’Inuit Tapiriit Kanatami

Faits saillants

  • Parmi les autres réalisations clés de la deuxième année du Comité, mentionnons les suivantes :
  • Le Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne a été créé en février 2017 par suite de la signature de la Déclaration de l’Inuit Nunangat sur le partenariat entre les Inuit et la Couronne. Il est fondé sur le principe qu'un partenariat égal entre les Inuits et la Couronne est essentiel au processus de réconciliation.
  • Le Comité est coprésidé par le premier ministre et le président de l'Inuit Tapiriit Kanatami. Les membres comprennent des ministres fédéraux et les dirigeants élus du gouvernement du Nunatsiavut, de Nunavut Tunngavik Inc., de la Société régionale inuvialuit et de la Société Makivik.
  • Le Comité réunit aussi les présidents du Conseil national des jeunes Inuits, de l’Association des femmes inuites du Canada et du Conseil circumpolaire inuit (Canada) à titre d’observateurs.
  • Pikialasorsuaq, aussi connu sous le nom de « polynie des Eaux du Nord », est l’un des écosystèmes océaniques les plus productifs du monde. Il abrite de nombreux mammifères marins, dont le narval, le morse, le phoque et l’ours polaire, ainsi que des oiseaux de mer et une variété de poissons.
  • Selon le Rapport sur le climat changeant du Canadales augmentations observées et projetées de la température moyenne au Canada sont environ le double des augmentations correspondantes de la température moyenne mondiale. Le Nord du Canada s’est réchauffé et continuera de se réchauffer à un rythme au moins deux fois plus rapide que dans le reste du monde.

Produit connexe

Liens connexes

Le texte est également disponible en inuktitut, en caractères romains et en écriture syllabique.