Main Container

logo

Le Canada annonce une première entente historique sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants

Main Content

Dans le récent budget fédéral, le gouvernement du Canada a présenté un plan transformateur visant à mettre en place un système pancanadien et communautaire de services de garde d’enfants de grande qualité. Le gouvernement s’est engagé à travailler avec ses partenaires provinciaux, territoriaux et autochtones afin de mettre en place ce système et la première entente historique conclue aujourd’hui avec la Colombie-Britannique fait de ce plan une réalité pour le Canada.

Le moment est venu d’instaurer un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants à l’échelle du Canada. Trop de familles au pays peinent à accéder à des services de garde abordables, inclusifs et de qualité. De plus, la pandémie mondiale de COVID-19 a clairement démontré que sans accès à des services de garde, les parents – et en particulier les femmes – ne peuvent pas participer pleinement à l’économie. En mettant sur pied un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, le gouvernement du Canada rendra la vie plus abordable pour les familles canadiennes et favorisera la participation des femmes au marché du travail. De plus, il créera de nouveaux emplois et stimulera une croissance économique forte pendant la relance suivant la pandémie.

Le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, ont annoncé aujourd’hui une entente qui permettra d’améliorer considérablement les services d’apprentissage et de garde des enfants dans la province. Dans le cadre de cette entente, le gouvernement du Canada investira 3,2 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années afin de contribuer à l’amélioration des services réglementés d’apprentissage et de garde pour les enfants de moins de six ans en Colombie-Britannique.  

Conformément à cette entente, le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique travailleront en partenariat afin d’améliorer l’accès à des programmes et services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui sont abordables, souples, inclusifs et de qualité. La Colombie-Britannique et le Canada s’entendent sur l’objectif de services de garde à 10 $ par jour, et ils vont travailler de concert envers l’atteinte, d’ici la fin de l’entente quinquennale, de frais moyens de 10 $ par jour pour toutes les places en garderie réglementées destinées aux enfants de moins de 6 ans. D’ici la fin de 2022, les parents britanno-colombiens pourront bénéficier d’une diminution de 50 % du coût moyen des services de garde réglementés pour leurs enfants de moins de 6 ans.

Cette entente entraînera la création de 30 000 nouvelles places réglementées dans les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants au cours des cinq prochaines années. Ce chiffre passera à 40 000 places d’ici sept ans. Ces places relèveront prioritairement d’investissements communautaires à long terme qui seront gérés par des organisations publiques et sans but lucratif.

L’entente permettra de financer des services essentiels et soutiendra les éducateurs de la petite enfance, y compris par la création d’une échelle salariale.

Le gouvernement du Canada continuera de travailler en collaboration avec les provinces, les territoires et ses partenaires autochtones aux quatre coins du pays afin de mettre en place un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui donne aux parents, et en particulier aux mères, l’occasion de réintégrer le marché du travail et qui offre à chaque enfant au Canada le meilleur départ possible dans la vie. Notre objectif est de bâtir un système de garde d’enfants qui soit conçu de manière inclusive dès le départ, qui accueille tous les enfants et qui leur offre à tous une chance égale de réussir et de s’épanouir.

Citations

« Trop de parents au pays ont du mal à trouver des services de garde abordables et de qualité. L’entente que nous venons de conclure avec la Colombie-Britannique est un grand pas en avant dans l’établissement d’un système pancanadien de garde des enfants qui rendra la vie plus abordable pour les familles, offrira aux femmes l’occasion de retourner sur le marché du travail et stimulera la croissance économique, tout en donnant à chaque enfant au Canada, peu importe où il vit, la chance d’atteindre son plein potentiel. »  

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Pendant des années, de nombreux parents de la Colombie-Britannique ont eu du mal à trouver des services de garde d’enfants. Lorsqu’ils en trouvaient, les coûts étaient parfois trop élevés. Les progrès que nous avons déjà réalisés pour financer de nouvelles places et faire économiser de l’argent aux familles ont changé leur vie. Nous savons ce qu’il faut pour bâtir un système de garde d’enfants plus accessible et plus abordable en Colombie-Britannique, car cela se produit en ce moment même. En travaillant ensemble afin de faire des services de garde à 10 $ par jour une réalité pour les familles, nous contribuons à assurer une relance solide pour tous. »

L’hon. John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique

« Offrir aux Canadiens et aux Canadiennes un accès à des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de grande qualité et abordables n’est pas seulement un enjeu économique, c’est aussi un enjeu féministe. Notre gouvernement travaille en collaboration avec le gouvernement de la Colombie-Britannique afin d’entamer un investissement sans précédent et attendu depuis plus de 50 ans dans des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. C’est une politique économique nationale dont les Canadiens ont besoin en ce moment et qui aidera notre pays à atteindre son plein potentiel, en offrant à chaque enfant au Canada le meilleur départ possible dans la vie, en renforçant la présence des femmes sur le marché du travail, en créant des emplois, en rendant la vie plus abordable pour les jeunes familles et en favorisant la croissance et la prospérité pour l’ensemble des Canadiens. »

L’hon. Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

« La garde d’enfants n’est pas un luxe, c’est une nécessité. La pandémie a montré très clairement que nous avons besoin de services de garde d’enfants abordables, flexibles, inclusifs et de haute qualité, et nous en avons besoin maintenant. Grâce à cette entente historique, notre gouvernement s’efforce de faire en sorte que tous les enfants et toutes les familles de la Colombie-Britannique aient un accès égal à des services d’apprentissage et de garde de qualité pour qu’ils puissent prospérer. »

L’hon. Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« Les investissements historiques de la province de la Colombie-Britannique dans les services de garde d’enfants nous ont aidés à établir de solides fondations pour un système de garde d’enfants inclusif et universel. En outre, ils nous ont positionnés comme chef de file en matière de services de garde d’enfants au Canada. Nous sommes fiers de montrer la voie avec le gouvernement du Canada pour réaliser notre vision commune de créer le système de garde d’enfants abordable, de qualité et inclusif dont les familles de la Colombie-Britannique ont besoin. »

L’hon. Katrina Chen, ministre d’État pour la Garde d’enfants de la Colombie-Britannique

Faits saillants

  • En plus de la contribution fédérale, la province de la Colombie-Britannique investira plus de 2,5 milliards de dollars dans les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants au cours des trois prochaines années. Cet investissement s’ajoute aux 2 milliards de dollars investis par la province dans le cadre du plan Childcare BC depuis 2018.
  • Le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique créeront un comité de mise en œuvre qui suivra les progrès réalisés à l’égard des engagements en matière de service de garde, en consultation avec différents intervenants. Dans ce comité, le gouvernement du Canada sera représenté par le Secrétariat fédéral responsable de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants.
  • Le Budget 2021 prévoit de nouveaux investissements pour instaurer à l’échelle du Canada un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui soit de grande qualité, abordable, souple et inclusif. Ces investissements s’élèveront en tout à 30 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années et, combinés aux investissements annoncés depuis 2015, à 9,2 milliards de dollars par année de manière permanente. 
  • Grâce aux investissements qu’il a déjà réalisés dans les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, le gouvernement du Canada a contribué à la création de plus de 40 000 places plus abordables en garderie partout au pays avant la pandémie, y compris près de 2 800 places en Colombie-Britannique.
  • En plus de ces investissements, le gouvernement du Canada offre un soutien direct aux parents, peu importe l’usage dont ils en feront pour s’occuper de leurs enfants, grâce à l’Allocation canadienne pour enfants (ACE).
  • En mai 2021, le gouvernement a commencé à fournir un soutien immédiat temporaire de plus pour les familles ayant des enfants de moins de six ans en leur offrant le supplément pour jeunes enfants de l’ACE. Ce soutien aide les familles canadiennes qui ont du mal à payer toutes les dépenses imprévisibles pendant la pandémie, notamment des services de garde temporaires.
  • Les investissements dans les services de garde seront profitables à toute la population canadienne. Des études démontrent que pour chaque dollar investi en éducation à la petite enfance, l’économie en général reçoit en retour entre 1,50 $ et 2,80 $.

Liens connexes