Main Container

logo

Le premier ministre et les dirigeants de l’OTAN renforcent la sécurité transatlantique

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd'hui sa participation à un Sommet de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) déterminant, où il a rencontré les chefs d'État et de gouvernement des pays alliés pour favoriser la sécurité transatlantique, notamment dans le contexte de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Les alliés ont réitéré leur engagement inébranlable à continuer de soutenir l'Ukraine alors qu’elle se défend contre l'agression illégale, non provoquée et injustifiable de la Russie. À cet égard, ils ont convenu d'une trousse d'aide globale pour l'Ukraine. Les dirigeants ont décidé de renforcer encore davantage la posture de dissuasion et de défense à plus long terme de l'OTAN, convenu d’augmenter le financement commun, adopté le nouveau concept stratégique de l'OTAN et invité la Finlande et la Suède à se joindre à l'Alliance. Les discussions ont également porté sur le renforcement de la résilience de l'Alliance et sur l’accentuation de l'avance technologique de l'OTAN.

Lors du Sommet, le premier ministre a annoncé que le Canada allait renforcer son déploiement militaire en Lettonie en élargissant la mission de la présence avancée renforcée (PAR) de l'OTAN dans ce pays. Le Canada continuera de diriger le groupement tactique de la PAR de l’OTAN et d'agir à titre de pays-cadre et élaborera en collaboration avec la Lettonie un plan durable à court terme qui lui permettra de déployer une brigade apte au combat dans le pays. Le Canada travaillera étroitement avec la Lettonie, l'OTAN et les alliés pour constituer et déployer des forces et investira dans les infrastructures et les secteurs d'entraînement pour soutenir le renfort des troupes. Ce soutien s'ajoute au rôle de chef de file que joue le Canada en Lettonie et aux contributions qu'il y a déjà apportées au cours des cinq dernières années.

Le premier ministre a également annoncé que le Canada fournira six autres caméras pour drones et qu'il finalise actuellement les négociations en vue de fournir jusqu'à 39 véhicules blindés d'appui tactique à l'Ukraine, y compris les pièces nécessaires pour les réparations et l'entretien. Il s’agira de la dernière contribution du Canada à l'Ukraine dans le cadre du soutien militaire de 500 millions de dollars annoncé dans le Budget 2022.

Les dirigeants ont également adopté le nouveau concept stratégique de l'OTAN, qui constitue le plan directeur qui permettra à l’OTAN de à s'adapter à l'évolution de l'environnement de sécurité au cours de la prochaine décennie et au‑delà. Le nouveau concept réaffirme les valeurs de l'Alliance et expose les trois tâches principales de l'OTAN, à savoir la dissuasion et la défense, la prévention et la gestion des crises et la sécurité commune. Le concept s'aligne sur les priorités globales de politique étrangère du Canada en ce qui concerne les femmes, la paix et la sécurité, et les changements climatiques.

De plus, le Canada renforcera sa présence et son réseau diplomatiques en Europe centrale et de l'Est et dans le Caucase, notamment en établissant une nouvelle ambassade en Arménie et en convertissant les bureaux actuels du Canada en Estonie, en Lituanie et en Slovaquie en ambassades en bonne et due forme, avec ambassadeurs en résidence, et en renforçant notre présence à notre ambassade en Lettonie.

De plus, le premier ministre a annoncé l'intention du Canada d'accueillir le bureau régional pour l’Amérique du Nord de l'accélérateur d'innovation de défense pour l'Atlantique Nord (DIANA) de l'OTAN. Le DIANA consistera en un réseau de centres d'innovation ainsi que d'accélérateurs technologiques et de centres d'essai répartis partout en Europe et en Amérique du Nord. Cela favorisera et protégera l'innovation des alliés, y compris l'innovation canadienne. Le DIANA permettra au personnel de la défense de collaborer avec de jeunes entreprises, des chercheurs scientifiques et des entreprises technologiques de premier plan de l'Alliance pour qu’il reste compétitif et prêt à relever des défis importants dans le domaine de la défense et de la sécurité.

En outre, le premier ministre Trudeau a annoncé que le Centre d'excellence de l'OTAN pour le changement climatique et la sécurité (CEOCS) sera situé à Montréal. Le Centre dirigera les travaux communs visant à relever les défis que posent les changements climatiques sur le plan de la sécurité – comme les phénomènes météorologiques extrêmes – et à réduire les répercussions des opérations militaires sur l'environnement. Ce centre, qui constituera le premier centre d’excellence de l’OTAN au Canada, consolidera le statut de Montréal en tant que carrefour mondial pour les organisations internationales.

Pendant le Sommet, le premier ministre a tenu des rencontres bilatérales avec le secrétaire général de l'OTAN ainsi qu'avec ses homologues de l'Australie, du Danemark, de la Finlande, de la Corée du Sud et de la Suède. Le premier ministre a également rencontré la première ministre de la Nouvelle-Zélande.

Citation

« Face à l'attaque en cours de la Russie contre l'Ukraine – une attaque contre la démocratie, les droits de la personne, la liberté et la sécurité partout dans le monde –l'OTAN a réaffirmé ses liens transatlantiques. Les alliés de l’OTAN sont unis et déterminés à défendre les valeurs de l’Alliance et à renforcer notre alliance défensive, pour le présent et pour l'avenir. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le premier ministre était accompagné de la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, et de la ministre de la Défense nationale, Anita Anand.
  • Le Canada soutient fermement la demande d'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN et a pris des mesures au niveau national pour qu’ils s’y joignent le plus rapidement possible.
  • Le DIANA se concentrera sur des technologies émergentes et de rupture que l’OTAN considère comme prioritaires : intelligence artificielle, traitement des mégadonnées, technologies quantiques, systèmes autonomes, biotechnologies, matériaux innovants et espace.
  • Les efforts en cours visant à mettre sur pied le Centre d'excellence de l'OTAN pour le changement climatique et la sécurité sont dirigés conjointement par Affaires mondiales Canada et le ministère de la Défense nationale. Le Canada travaille en étroite collaboration avec l'OTAN, les alliés et d'autres intervenants pour achever la conception du Centre d'excellence. Le Canada vise à mettre en place le Centre d'excellence en 2023 ou par la suite.
  • À l’heure actuelle, le Canada contribue aux opérations, aux missions et aux activités suivantes de l’OTAN :
    • Soutien aux mesures d’apaisement et de dissuasion de l’OTAN en Europe centrale et de l’Est par l’intermédiaire de l’opération REASSURANCE :
      • diriger le Groupement tactique multinational de présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie, en tant que pays-cadre, depuis 2017;
      • déployer un général et du personnel d’état-major au quartier général de la Division multinationale Nord en Lettonie; 
      • déployer des chasseurs CF-18 pour mener des activités de surveillance et de police aérienne en Europe. Le prochain déploiement sera à l’été 2022;
      • déployer deux frégates de la classe Halifax au sein des groupes de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN, à savoir le NCSM Halifax et le NCSM Montréal, qui reviendront au Canada en juillet 2022;
      • fournir deux navires de défense côtière de la classe Kingston au 1er Groupe permanent OTAN de lutte contre les mines, qui se joindra à l’OTAN en juillet 2022;
      • fournir un aéronef CP-140 Aurora de février à juillet 2022.
    • Appui aux efforts de formation et de renforcement des capacités au Moyen-Orient dans le cadre de l’opération IMPACT, notamment au sein de la mission de l’OTAN en Irak;
    • Déploiement de personnel dans la Force pour le Kosovo de l’OTAN.
  • Le Canada a également placé à un niveau de préparation plus élevé 3 400 membres des Forces armées canadiennes provenant de toutes les divisions militaires afin qu’ils puissent être déployés au sein de la Force de réaction de l’OTAN si nécessaire.
  • Le Canada fournit également deux aéronefs CC-130 Hercules, qui mènent leurs opérations depuis le Royaume-Uni, pour soutenir les dons bilatéraux des alliés à  l’Ukraine.

Produits connexes

Liens connexes