Main Container

logo

Le Canada annonce un soutien supplémentaire à l’Ukraine durant le Sommet du G7 de 2022

Main Content

Le Canada est résolument solidaire du gouvernement et de la population de l’Ukraine. Dans le cadre du Sommet du G7 de 2022 qui se déroule à Schloss Elmau, en Allemagne, le Canada annonce les investissements suivants en appui à l’Ukraine :

Prêt au compte administré par le Fonds monétaire international – 200 millions de dollars

Le Canada versera 200 millions de dollars par l’entremise du compte administré par le FMI afin de donner une marge de manœuvre à l’Ukraine quant à la façon d’utiliser ces fonds, et de réduire le fardeau administratif pour les fonctionnaires ukrainiens. Dans le cadre du Budget 2022, le Canada a déjà accordé un prêt de 1 milliard de dollars à l’Ukraine par le biais du compte administré, et ce montant a déjà été décaissé. Le Canada a également décaissé intégralement un prêt souverain bilatéral de 500 millions de dollars à l'Ukraine.

Aide humanitaire – 75 millions de dollars

Ce financement servira à soutenir les opérations humanitaires en Ukraine et dans les pays voisins. Il permettra notamment la distribution de nourriture, d'argent comptant et de bons d'urgence, et la prestation de services de protection, d'hébergement et de santé. Le Canada fournira un total de 75 millions de dollars par l'entremise de ses partenaires, dont les Nations Unies, la Croix-Rouge et divers ONG. La façon précise d’attribuer ce montant sera déterminée en fonction des appels humanitaires de 2023 lancés par les Nations Unies et le Comité international de la Croix-Rouge, ainsi que l’évaluation permanente des besoins. Ces ressources supplémentaires permettraient au Canada de continuer d’intervenir à la crise en Ukraine jusqu'en 2023, au moment où de nouveaux appels seront lancés.

Attribution de 73 millions de dollars pour l’aide humanitaire

Le premier ministre a également annoncé que 73 millions des 100 millions de dollars recueillis le 9 avril lors de l’activité Agir pour l'Ukraine seront consacrés à l’aide humanitaire en Ukraine et dans les pays voisins. Ces fonds sont attribués à des partenaires humanitaires chevronnés qui sont bien placés pour atteindre rapidement et efficacement les gens dans le besoin, fournir des services de protection et de santé d’urgence et répondre aux besoins fondamentaux des gens, comme l’hébergement, l’approvisionnement en eau et en nourriture, et l’infrastructure sanitaire.  

Les 736 millions de dollars sont répartis comme suit :

  • Agence de développement et de secours adventiste (ADSA) : 5 millions de dollars
  • CANADEM : 1 million de dollars
  • Aide aux Aînés Canada : 2 millions de dollars
  • People in Need (PIN): 3 millions de dollars
  • Aide à l’enfance Canada : 3 millions de dollars
  • SOS Villages d’enfants : 2 millions de dollars
  • Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCNUR) : 7 millions de dollars
  • Fonds humanitaire pour l’Ukraine dirigé par les Nations Unies : 25 millions de dollars
  • Programme alimentaire mondial (PAM) : 23 millions de dollars
  • Vision mondiale : 2 millions de dollars

Solutions agricoles, notamment de l’équipement mobile pour l’entreposage de céréales – 52 millions de dollars

Ce financement permettra à l’Ukraine de répondre à l’urgente nécessité d’augmenter sa capacité d’entreposage de céréales et d’assurer le dépistage et le suivi des maladies animales en temps utile en vue d’obtenir un certificat d’exportation. Sur les 52 millions de dollars, 50 millions seront attribués à l’entreposage des céréales et 2 millions à l'équipement de laboratoire. Les possibilités seront ouvertes aux partenaires canadiens et internationaux. Cette contribution viendra compléter le travail que les organisations internationales effectuent déjà en Ukraine et s'ajoutera aux nombreuses solutions locales qui sont étudiées pour combler les lacunes en matière d’entreposage et empêcher la guerre d’interrompre les processus de production agricole.

Matériel de déminage – 15 millions de dollars

Ce financement issu du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix (PSOP) sera fourni à des organisations expérimentées dans la lutte contre les mines. Ces dernières pourront ainsi mener des activités de sensibilisation aux risques, de cartographie des dangers et d'élimination des restes explosifs de la guerre, et renforcer les capacités des institutions de lutte contre les mines au pays. Le financement sera également utilisé pour améliorer et soutenir le rôle de coordination des autorités ukrainiennes de lutte contre les mines et pour soutenir la formation et l'équipement du nouveau personnel de déminage des services d'urgence de l'État ukrainien.

Violations des droits de la personne – 9,7 millions de dollars

Le Canada accorde 9,7 millions de dollars afin d’améliorer la reddition de comptes à la suite des violations des droits de la personne perpétrées en Ukraine, particulièrement dans les cas de violence sexuelle ou de violence fondée sur le sexe. Ce financement permettra à des partenaires chevronnés d'améliorer le signalement de violations des droits de la personne et du droit humanitaire en Ukraine, pour que ces violations soient dénoncées et que leurs auteurs soient traduits en justice. Le financement aidera également les mécanismes internationaux, de même que la police et les institutions judiciaires ukrainiennes à traiter les cas de violence sexuelle et de violence fondée sur le sexe de manière professionnelle, en veillant à ce que les enquêtes soient menées conformément au droit international et à ce que la justice suive son cours en restant attentive aux besoins et aux intérêts des personnes survivantes.

Produit connexe