Vancouver (Colombie-Britannique)
15 novembre 2017

Grâce à notre politique étrangère féministe, le Canada montre sa profonde volonté de promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans le monde. Au sein des opérations des Nations Unies, les femmes représentent actuellement 3,7 % de l’effectif des soldats de la paix et 9,5 % des policiers en mission de paix. En 2015, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté la résolution 2242, qui mettait en évidence le lien important entre la participation significative des femmes aux opérations de paix et l’atteinte d’une paix durable et à long terme. La résolution établit l’objectif de doubler le taux actuel de participation aux opérations de maintien de la paix de femmes dans les forces militaires de 3,7 % et de femmes dans les forces policières de 9,5 % d’ici 2020. Toutefois, même s’il est généralement reconnu qu’une plus grande participation des femmes contribuerait à l’efficacité des opérations de paix des Nations Unies, le pourcentage de femmes déployées en uniforme n’a augmenté que de 0,2 %. C’est pourquoi le Canada lancera l’Initiative Elsie sur les femmes dans les opérations de paix.

Le Canada travaillera de concert avec les Nations Unies et les États membres intéressés à concevoir et à mettre à l’essai des approches novatrices permettant d’éliminer les obstacles à la participation significative des femmes aux opérations de paix. Le Canada mettra ces approches à l’essai dans le cadre d’un projet pilote en collaboration avec quelques pays qui partagent cette ambition.

L’Initiative Elsie comportera les éléments suivants :

  • Soutien à l’élaboration d’une approche systématique visant à déployer un plus grand nombre de femmes dans le cadre d’opérations de paix.
  • Soutien technique adapté aux pays qui déploient des Casques bleus afin de veiller à ce que les conditions soient mises en place pour le déploiement de femmes.
  • Aide à certaines missions des Nations Unies pour les aider à améliorer leur capacité à appuyer la participation accrue des femmes aux opérations de paix et à en profiter. Le Canada investira 6 millions de dollars à l’appui de cet objectif.
  • Lancement d’un fonds mondial pour appuyer le déploiement de femmes au sein des Casques bleus. Le Canada investira 15 millions de dollars dans la mise sur pied de ce fonds.
  • Évaluation et surveillance de l’Initiative Elsie en vue de l’ajuster s’il y a lieu et de contribuer à recueillir une solide base de données probantes pour élaborer une approche exhaustive qui pourrait être pleinement intégrée au système de maintien de la paix des Nations Unies.

Afin d’améliorer l’efficacité des opérations et de favoriser la réforme des opérations de paix des Nations Unies, le Canada offrira également un vaste soutien qui aidera les femmes à avoir accès à diverses formations.

Qui est Elsie?

L’Initiative Elsie est nommée en l’honneur d’Elsie MacGill (1905 à 1980), pionnière canadienne des droits des femmes. Née à Vancouver, Mme MacGill a obtenu son diplôme de l’Université de Toronto en 1927 et est devenue la première Canadienne à être diplômée en génie électrique.

Elle est également la première femme à avoir conçu un aéronef et a été responsable de la fabrication de l’avion de chasse Hawker Hurricane à la Canadian Car and Foundry, qui employait 200 femmes durant la Deuxième Guerre mondiale.

Mme MacGill a surmonté de nombreux défis au fil de sa vie remplie d’exploits. À 24 ans, elle a contracté une forme grave de poliomyélite. Elle a été championne des droits des femmes et des personnes handicapées. Elle a lutté pour l’avancement de leur cause, notamment en agissant comme bénévole au sein de nombreux comités nationaux. Elle a servi comme commissaire au sein de la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada, en plus d’être la représentative canadienne auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Produits connexes