Ottawa (Ontario) - 7 novembre 2018

Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd’hui présenté des excuses officielles à la Chambre des communes concernant le sort du MS Saint Louis et de ses passagers. Il a offert ses excuses aux passagers, à leurs familles et aux communautés juives au Canada et à travers le monde.

En mai 1939, le MS Saint Louis a quitté l’Allemagne en transportant près de mille passagers. Parmi ceux-ci se trouvaient plus de 900 Juifs allemands qui cherchaient désespérément sécurité et refuge face à la persécution des nazis.

Après que les réfugiés juifs se sont vus refuser l’entrée à Cuba, aux États-Unis et au Canada, ils ont été forcés de retourner en Europe, où le Royaume‑Uni, la Belgique, la France et les Pays-Bas ont accepté de les accueillir. En 1940, lorsque les nazis ont envahi la Belgique, la France et les Pays-Bas, 254 des passagers du MS Saint Louis ont été tués pendant l’Holocauste.

Le premier ministre a présenté ses excuses aux réfugiés juifs que le Canada a refusés, offrant également ses excuses pour la politique d’immigration antisémite « aucun, c’est encore trop » qui a mené à l’incident du MS Saint Louis. Il a aussi offert ses excuses aux Juifs qui ont été emprisonnés à tort pendant la Deuxième Guerre mondiale, aux membres de la communauté juive canadienne dont les appels sont restés sans réponse et à tous ceux qui ont payé le prix de l’inaction du Canada.

Citations

« Aujourd’hui, je me suis levé dans la Chambre des communes afin de présenter des excuses attendues depuis trop longtemps aux réfugiés juifs que le Canada a refusés. J’espère sincèrement qu’en présentant ces excuses, nous pourrons mettre en lumière ce douloureux chapitre de notre histoire et nous assurer de ne jamais oublier ses leçons. L’antisémitisme, la xénophobie et la haine n’ont pas leur place dans notre pays, ni ailleurs dans le monde. Les récents attentats visant la communauté juive témoignent du travail qu’il nous reste à faire. Nous devons toujours nous dresser contre les attitudes xénophobes et antisémites et contre la haine sous toutes ses formes. »
– Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Chaque année, des milliers de personnes des quatre coins du monde choisissent de s’établir au Canada où elles sont chaleureusement accueillies par un pays dynamique, inclusif et ouvert. Le souvenir du MS Saint Louis nous rappelle le chemin que nous avons parcouru depuis 1939 et renforce notre détermination à lutter contre la discrimination où qu’elle se manifeste. Les atrocités qui ont été perpétrées et qui continuent d’être perpétrées contre la communauté juive ne doivent pas tomber dans l'oubli. Ensemble, nous devons continuer à nous dresser contre la haine et la discrimination. »
– L’hon. Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme

Faits saillants

  • La discrimination et la violence contre les Juifs au Canada et ailleurs dans le monde sont encore alarmantes. Selon les données les plus récentes, les Juifs sont la cible de 17 % des crimes haineux commis au Canada, un taux par personne nettement plus élevé que celui des autres groupes.
  • L’Holocauste est un génocide perpétré durant la Deuxième Guerre mondiale, au moment où l’Allemagne nazie, aidée par ses collaborateurs, a procédé au meurtre systématique de plus de six millions de Juifs. Des millions d’autres personnes ont également été tuées et ont subi des atrocités aux mains du régime nazi. Il s’agit de l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire de l’humanité.
  • Même si le Canada n’a pas vécu directement l’Holocauste, ses politiques d’immigration restrictives de l’époque ont largement fermé la porte aux Juifs qui cherchaient refuge après avoir été persécutés en Europe.
  • Comme pays, le Canada a été profondément façonné par les quelque 40 000 survivants de l’Holocauste qui se sont établis au pays après la guerre. Aujourd’hui, les Canadiens se souviennent de l’Holocauste, honorent la mémoire de ses victimes et réaffirment leur détermination à lutter contre le racisme, la discrimination et l’antisémitisme.
  • Depuis 2009, le Canada est membre à part entière de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste. Cette organisation vise à appuyer la sensibilisation, la commémoration et la recherche sur l’Holocauste dans les pays membres et dans le monde entier.

Produit connexe

Lien connexe