Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre annonce la nomination de deux sénateurs

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que la gouverneure générale a nommé les sénateurs indépendants suivants afin de combler les sièges vacants au Sénat :

Grande défenseure des femmes sur le marché du travail, Mme Busson a connu une brillante carrière au sein de la GRC. Grâce à ses efforts en vue de surmonter les obstacles fondés sur le sexe et à son savoir-faire en matière de sécurité, elle est devenue la première femme à diriger la GRC lorsqu’elle a été nommée commissaire en 2006.

M. Klyne est un fier membre des Métis cris et détient une vaste expérience du milieu des affaires. Il a consacré une grande partie de sa carrière et de ses efforts en tant que bénévole à promouvoir le développement économique des communautés autochtones.

Ces deux personnes ont été recommandées par le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat et choisies selon un processus ouvert à tous les Canadiens. Ce processus vise à assurer que les sénateurs sont indépendants, qu’ils reflètent la diversité canadienne et qu’ils sont en mesure de relever les nombreux défis et de saisir toutes les opportunités qui se présentent au pays.

Citation

« Je suis heureux d’accueillir au Sénat deux nouveaux membres qui ont accompli un travail remarquable dans leur vie professionnelle comme au sein de leurs communautés. Je suis convaincu qu’ils travailleront avec diligence et intégrité pour servir les intérêts de notre pays et de tous les Canadiens. »
Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Il s’agit de la 39e et de la 40e nomination au Sénat sur avis du premier ministre Justin Trudeau.
  • Selon la Constitution canadienne, la gouverneure générale nomme des gens au Sénat. Par convention, les sénateurs sont nommés sur avis du premier ministre.
  • Une fois nommés par la gouverneure générale et convoqués au Sénat, les nouveaux sénateurs se joignent à leurs pairs pour examiner et réviser les projets de loi, étudier des questions d’envergure nationale et représenter les intérêts des régions, des provinces et des minorités – des fonctions importantes dans une démocratie moderne.

Notes biographiques

Liens connexes